Fermeture des bars

10 février 2021 08:41; Act: 10.02.2021 14:02 Print

Heineken va supprimer 8 000 postes

Lourdement affecté par la pandémie qui a entraîné une perte nette de 204 millions d'euros en 2020., le brasseur néerlandais a annoncé, mercredi, un vaste plan social.

storybild

Le groupe est en difficulté à cause de la fermeture des bars et des restaurants. (photo: AFP/Scott Olson)

Sur ce sujet
Une faute?

«La pandémie de Covid-19 et les mesures gouvernementales continuent à avoir un impact sur nos marchés et notre activité», a affirmé le groupe, dans le communiqué de présentation de ses résultats annuels. Selon le PDG du brasseur, Dolf van den Brink, 2020 a été «une année de rupture et de transition sans précédent» pour le groupe.

Les ventes ont chuté de 17% à 23 milliards d'euros, affectées par la fermeture des bars et des restaurants dans de nombreux pays, a également indiqué Hein, en précisant que moins de 30% des points de vente étaient actifs en Europe, en particulier fin janvier.

Partout dans le monde

Heineken, qui avait prévenu en octobre qu'une restructuration serait nécessaire, a annoncé qu'il allait supprimer 8 000 postes partout dans le monde, «en fonction des circonstances locales» mais cela touchera également la siège à Amsterdam, a ajouté le communiqué de mercredi.

Fondé au XIXe siècle à Amsterdam, le groupe produit et vend plus de 300 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel, et emploie plus de 85 000 personnes dans le monde.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • paradoxe le 10.02.2021 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    et bien toujours les travailleurs qui trinque malgré les bénéfices faites des années intérieur qui logiquement devraient faire un abattement des années perdues mais non on profite pour sois disant fautes à la situation sanitaire et bien soyez responsable de vos actes.

  • apero dinatoir sur zoom le 10.02.2021 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pas normal... on picole plus en télétravail.

Les derniers commentaires

  • paradoxe le 10.02.2021 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    et bien toujours les travailleurs qui trinque malgré les bénéfices faites des années intérieur qui logiquement devraient faire un abattement des années perdues mais non on profite pour sois disant fautes à la situation sanitaire et bien soyez responsable de vos actes.

  • apero dinatoir sur zoom le 10.02.2021 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pas normal... on picole plus en télétravail.