Crise du coronavirus

04 juin 2020 10:22; Act: 04.06.2020 11:40 Print

2 000 licenciements dans l'auto britannique

Le constructeur Aston Martin a annoncé jeudi 500 licenciements dans le cadre d'une restructuration et la chaîne de concessionnaires Lookers en prévoit 1 500.

storybild

Aston Martin, qui était déjà en difficulté avant le choc de la pandémie, a pâti de volumes de production plus faibles que prévu mais a également enregistré une hausse de productivité. (photo: AFP/Greg Baker)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur Aston Martin a annoncé jeudi 500 licenciements dans le cadre d'une restructuration et la chaîne de concessionnaires Lookers en prévoit 1 500, derniers signes en date de l'impact de la pandémie de coronavirus sur l'industrie automobile britannique. Aston Martin, qui était déjà en difficulté avant le choc de la pandémie, a pâti de volumes de production plus faibles que prévu mais a également enregistré une hausse de productivité.

Il compte économiser 10 millions de livres (11,1 millions d'euros) de coûts opérationnels par an avec ces suppressions de postes pour l'aider à revenir à la rentabilité. Les concessionnaires Lookers envisagent pour leur part 1 500 licenciements sur un total de 8 100 employés, et la fermeture de douze sites à la suite du confinement - en plus de 15 autres annoncés en novembre. La marque conservera donc 136 sites à travers le pays.

Plongeon des ventes

Entré en vigueur le 23 mars au Royaume-Uni pour endiguer la pandémie de coronavirus, le confinement s'est traduit par un plongeon des ventes comme de la production automobile dans un marché déjà en crise. L'annonce de Lookers, qui vise à économiser 50 millions de livres par an, intervient alors que les concessionnaires ont été autorisés à rouvrir lundi.

La semaine dernière, Aston Martin avait annoncé le départ de son directeur général Andy Palmer, qui avait piloté l'entrée en Bourse fin 2018, remplacé par Tobias Moers, actuel patron de Mercedes-AMG, division de bolides de course de Daimler. Le constructeur a été sauvé de la faillite en début d'année par le milliardaire Lawrence Stroll. L'homme d'affaires canadien a pris une participation de 25% au capital du constructeur dont il est devenu président exécutif.

Le constructeur a creusé ses pertes au premier trimestre, du fait notamment de la mise à l'arrêt de sa production et de la fermeture des concessionnaires pour lutter contre le Covid-19, mais Aston Martin connaissait un érosion de ses ventes bien avant la crise sanitaire, ce qui a entraîné une chute de son cours depuis son entrée à la Bourse de Londres en 2018.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NonViable le 04.06.2020 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Une marque de luxe "seule" n'est plus viable dans le monde de l'automobile actuel. Aston Martin devrait tenter de fusionner avec un groupe (Volkswagen, PSA/FCA ?) pour survivre. Par exemple partager le moteur audi qui est déjà utilisé par audi et lamborghini (groupe VW). Ou bien partager le moteur des maserati (groupe PSA/FCA). Ainsi les couts de développement sont supportés par plusieurs marques de luxe et pas par une seule marque.

  • Brexit le 04.06.2020 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Vous connaissez des gens qui roulent en voiture Anglaise ? à part quelques Range Rover on en voit pas. Les gens sont pas fou non plus !

  • Still using archaique imperial units le 04.06.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Nissan va suivre... ce n'est pas rentable de produire en UK sans accès au marché unique et en plus ils roulent du mauvais coté de la route.

Les derniers commentaires

  • Erde le 04.06.2020 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les anglais ont maintenu une vraie tradition au moins et sont loin des modèles édulcorés des premium allemands. j'éprouve toujours le même plaisir à rouler avec ma Lotus Elise, un TT ou un Z4 ce n'est que du marketing.

  • Marginal le 04.06.2020 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    ça fera du bien, arrêtons d’acheter des voitures au prix d’une maison avec piscine devant la mer noire à Varna

    • Latin4Ever le 04.06.2020 15:18 Report dénoncer ce commentaire

      Tout a fait! Achetons plutôt du temps avec nos amis, nos enfants, pour cuisiner de bons produits...

  • NonViable le 04.06.2020 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Une marque de luxe "seule" n'est plus viable dans le monde de l'automobile actuel. Aston Martin devrait tenter de fusionner avec un groupe (Volkswagen, PSA/FCA ?) pour survivre. Par exemple partager le moteur audi qui est déjà utilisé par audi et lamborghini (groupe VW). Ou bien partager le moteur des maserati (groupe PSA/FCA). Ainsi les couts de développement sont supportés par plusieurs marques de luxe et pas par une seule marque.

  • Brexit le 04.06.2020 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Vous connaissez des gens qui roulent en voiture Anglaise ? à part quelques Range Rover on en voit pas. Les gens sont pas fou non plus !

  • Still using archaique imperial units le 04.06.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    Nissan va suivre... ce n'est pas rentable de produire en UK sans accès au marché unique et en plus ils roulent du mauvais coté de la route.