Fin du secret bancaire

29 novembre 2013 10:00; Act: 29.11.2013 11:07 Print

Jusqu’à 15 milliards de pertes

LUXEMBOURG - Le Statec a estimé la perte d’avoirs sous gestion et d’emplois que pourrait occasionner l’abandon du secret bancaire.

storybild

La baisse des dépôts étrangers sur les neuf premiers mois de l’année est de 900 millions d’euros. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois depuis l’annonce de l’instauration de l’échange automatique d’informations dans le secteur bancaire, le Statec a évalué son incidence en termes financiers et d’emplois. L’Institut national de la statistique a livré, jeudi, ses calculs.

La perte d’actifs sous gestion pourrait être comprise entre 5 et 15 milliards d’euros, soit respectivement entre 1,5 et 4,5% de leur total. L’hypothèse omet que ces actifs sortants soient remplacés par de nouveaux fonds, apportés par de nouveaux clients.

«Cette perte d’actifs, associée à une hypothèse de hausse des coûts, pourrait générer une baisse de la valeur ajoutée de 5 à 10 % du secteur financier», déduit Fredy Adam, prévisionniste, sans pouvoir préciser sur quelle période cette érosion va s’étaler. L’abandon du secret bancaire au 1er janvier 2015 aura des répercussions sur l’emploi. Après quatre ans, en hypothèse basse, le Statec estime que les pertes d’emplois toucheront plus de 1 000 personnes dans le secteur financier (entre 1 et 3 % du total). L’impact collatéral sur le reste de l’économie serait de 500 à 1 000 suppressions de postes. Les retombées en termes de PIB ne sont pas moindres. Le Statec entrevoit une baisse du taux de croissance d’un demi-point par an sur les deux premières années.

Mathieu Vacon

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Le Fisc le 29.11.2013 14:00 Report dénoncer ce commentaire

    Qui perd combien? Ce sont en premier lieu les banques qui perdent. Qui sont ces banques? En grande majorité des banques étrangères, peu de banques lux. Donc en fin de compte le Lux ne perd peu. Quoi? Quelqu'un me souffle: et les impôts? Mais mon cher nous vivons dans un paradis fiscal, donc pas d'impôts! Les banques étrangères, quant à elles, sont déjà implantées hors UE et feront leurs bénéfices la bas. Mais j'ai quand même pitié, pitié pour ces employés qui perdront leur job.

  • Logique le 29.11.2013 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    ... personne ne veut en parler. Comme le rachat par Mittal de l'Arbed.... tout le monde disait, mais oui, ça va durer. La finance au Lux c'est pareil ! Il faut rester pragmatique !!! Quelles raisons de rester au Luxembourg ou le secret sera levé, et qui plus est, les salaires (donc frais de gestion aussi) ? On en reparlera dans 2 ans, mais pour moi, c'est tout vu ! (Même les entreprises de service partent du luxembourg, car les clients sont méfiants de l'image fiscale frauduleuse)

  • réalité ? le 29.11.2013 14:22 Report dénoncer ce commentaire

    1,5 à 4,5 % seulement, cela signifie que le Luxembourg est presque super propre ... Pas vraiment ce que le Forum Global de l'OCDE nous dit ...

Les derniers commentaires

  • myra400 le 30.11.2013 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    n'oubliez pas que s'il y a autant de frontaliers dans ce beau pays, c'est que vous en avez besoin ! alors ne crachez pas toujours dessus. Comme vous également qui passez la frontière tout les matins n'oubliez pas que c'est ce beau pays qui vous nourris

    • belgo/lux le 02.01.2014 11:13 Report dénoncer ce commentaire

      et ci le Luxembourg a besoin de main d’œuvre moins cher que celui de ces résidents.du respect des 2 coté.merci

  • Alain Deloin le 29.11.2013 22:04 Report dénoncer ce commentaire

    Gros foutage de gueule... Les banques se vident, sans Secret bancaire, aucun interêt à rester Au lux pour Les banques et c'est pas le Service qui Va Faire Rester Les Clients... Ce qui faisait Perdurer le Pays c'est le Secret bancaire. Sans, Vive la Pomme de Terre ...

  • Sheikh K. le 29.11.2013 19:31 Report dénoncer ce commentaire

    On ne risque pas de retrouver 15 milliards dans un bureau d'objets perdus! S'ils ont l'intention de les perdre il faudrait peut-être faire une assurance contre le vol et les déclarer comme volés!

  • Logique le 29.11.2013 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    ... personne ne veut en parler. Comme le rachat par Mittal de l'Arbed.... tout le monde disait, mais oui, ça va durer. La finance au Lux c'est pareil ! Il faut rester pragmatique !!! Quelles raisons de rester au Luxembourg ou le secret sera levé, et qui plus est, les salaires (donc frais de gestion aussi) ? On en reparlera dans 2 ans, mais pour moi, c'est tout vu ! (Même les entreprises de service partent du luxembourg, car les clients sont méfiants de l'image fiscale frauduleuse)

  • Jean-Gui Denis le 29.11.2013 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ca aurait bien que la STATEC nous dise ce que cela nous apportera en terme de baisse de baisse traffic routier... En meme temps, ils l'ont peut etre pas mentionné, parce que ca doit pas representer bezef 2000 voitures par jour en moins et que les bouchons continueront de grossir