Union européenne

29 novembre 2017 10:27; Act: 29.11.2017 14:01 Print

Un accord financier sur le Brexit? Des «rumeurs»

Le négociateur en chef de l'UE pour le Brexit a qualifié mercredi de «rumeurs» les informations de plusieurs médias britanniques sur un accord sur le règlement financier du Brexit.

storybild

Plusieurs médias britanniques, dont la BBC, font état mercredi d'un accord trouvé entre les deux parties sur un mode de calcul sur le solde à payer par la Grande-Bretagne. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Il y a un (...) sujet sur lequel nous continuons notre travail, quelles que soient les déclarations ou les rumeurs dans la presse aujourd'hui, c'est celui des engagements financiers», a déclaré M. Barnier lors d'une conférence à Berlin. «On ne va pas payer à 27 ce qui a été décidé à 28, c'est aussi simple que ça, donc nous voulons solder les comptes», a ajouté M. Barnier, chargé de négocier pour le compte de l'Union européenne la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Plusieurs médias britanniques, dont la BBC, font état mercredi d'un accord trouvé entre les deux parties sur un mode de calcul sur le solde à payer par la Grande-Bretagne. Deux sources ont notamment indiqué au journal britannique The Telegraph que Londres et l'UE étaient tombées d'accord en fin de semaine dernière sur une méthode permettant d'arriver au final à un chiffre compris entre 45 et 55 milliards d'euros pour régler cette question, l'un des principaux points d'achoppement des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Les discussions continuent

Sollicités par l'AFP mardi soir, la Commission européenne et le ministère britannique du Brexit (DExEU) ont refusé de confirmer un tel accord. «Des discussions intensives entre le Royaume-Uni et la Commission européenne se poursuivent cette semaine à Bruxelles» où «nous tentons de trouver un accord», a expliqué le DExEU, dans un bref message envoyé par e-mail.

Un tel accord représenterait un progrès très important dans les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne entamées en juin: les 27 autres pays de l'UE ont fait du règlement financier une condition préalable à l'ouverture des discussions sur la future relation entre l'UE et Londres.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La vérité. le 29.11.2017 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois venir le résultat , comme toujours l'Europe la qu.....entre les jambes et les contribuables européens vont payer l'addition . Et dans le futur vous verrez que j'ai raison .

  • Mimile le 29.11.2017 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Même s'ils trouvent un accord sur la somme, il reste à régler le problème des ressortissants EU en GB et GB en EU, ainsi que le problème de la frontière entre les deux Irlandes, avant même que l'on commence à discuter d'un quelconque accord commercial. Le chemin est encore trèS long.

Les derniers commentaires

  • La vérité. le 29.11.2017 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Je vois venir le résultat , comme toujours l'Europe la qu.....entre les jambes et les contribuables européens vont payer l'addition . Et dans le futur vous verrez que j'ai raison .

  • Mimile le 29.11.2017 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Même s'ils trouvent un accord sur la somme, il reste à régler le problème des ressortissants EU en GB et GB en EU, ainsi que le problème de la frontière entre les deux Irlandes, avant même que l'on commence à discuter d'un quelconque accord commercial. Le chemin est encore trèS long.