«Le plus cher du monde»

17 février 2020 07:33; Act: 17.02.2020 09:29 Print

Ce métal méconnu qui affole les marchés

Peu connu du grand public et plébiscité dans l'automobile, le rhodium voit son prix s'envoler, au point d'être considéré comme le métal «le plus cher du monde».

storybild

Sa rareté et la dépendance de son approvisionnement à une zone d'extraction figurent parmi les principaux facteurs du coût élevé du rhodium. (photo: Capture d'écran vidéo YouTube)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prix du rhodium a presque doublé depuis le 1er janvier, passant de 6 000 dollars à 11 500 dollars l'once, vendredi, selon le cours publié deux fois par jour par le groupe de chimie, Johnson Matthey. Sept fois plus que l'or.

Qu'est-ce que le rhodium?

Le rhodium est un métal blanc argenté de la famille des platinoïdes, «d'aspect proche de l'argent, très dur et très résistant à la corrosion», explique à l'AFP John Plassard, spécialiste des marchés chez Mirabaud. «Il n'y a pas de mines de rhodium à proprement parler», ajoute-t-il, le rhodium étant un sous-produit de l'extraction du platine ou du nickel.

Considéré comme un métal rare, le rhodium ne fait pour autant pas partie de la catégorie des «terres rares», cet ensemble de 17 métaux fournis à 95% par la Chine et essentiels à une série de produits technologiques.

À quoi sert-il ?

Le rhodium «fait partie de ces métaux qui participent à la transformation du secteur automobile», indique M. Plassard. Il est principalement utilisé par l'industrie automobile dans la fabrication des catalyseurs d'échappements - ou pots catalytiques - car il permet de limiter l'émission de gaz polluants, notamment l'oxyde d'azote (NOx).

Le rhodium trouve également des utilisations en chimie et dans la composition de bijoux, comment certains colliers ou bracelets du joailler Swarovski.

Où en trouve-t-on ?

L'Afrique du Sud a extrait entre 80% et 85% de la production mondiale en 2019, selon un rapport publié mercredi par Johnson Matthey, le reste se partageant entre la Russie et l'ensemble des autres pays du monde. La production totale s'élève à environ 26 tonnes par an ces trois dernières années, auxquelles viennent s'ajouter entre 10 et 13 tonnes de rhodium recyclé, selon le même rapport.

Les conditions d'extraction «ne sont pas exemptes de certains risques», rappelle M. Plassard, qui pointe «la toxicité potentiellement cancérigène de ce type de métaux».

Pourquoi est-il si cher?

Sa rareté et la dépendance de son approvisionnement à une zone d'extraction figurent parmi les principaux facteurs du coût élevé du rhodium. La demande forte de l'industrie automobile portée par les mesures anti-pollution, en Europe mais aussi en Chine, s'est accentuée l'an dernier (14%), générant une situation de déficit du marché. De plus, «l'intérêt des investisseurs en quête de nouvelles valeurs refuges a également tiré les prix vers le haut», ajoute M. Plassard.

Si les perspectives pour son prix sont bonnes pour 2020 - Johnson Matthey s'attend à un accroissement du déficit de l'offre - certains analystes alertent sur le volet spéculatif et rappellent le revers de fortune du rhodium en 2008, dont le cours avait été brusquement divisé par dix entre juin et novembre.

Est-il le seul métal dont le prix décolle cette année?

Les cours des métaux ont plutôt souffert depuis le 1er janvier à cause des craintes pesant sur la demande chinoise, le premier importateur de matières premières étant en proie à une épidémie de pneumonie virale qui contraint son économie et menace de peser sur sa croissance.

Mais certains tirent leur épingle du jeu: le palladium a gagné près de 25% depuis le début de l'année, tiré lui aussi par la demande de l'industrie automobile, et, dans une moindre mesure l'or, soutenu par son statut de valeur refuge.

L'once de palladium s'échangeait vendredi sur le London Metal Exchange autour de 2 435 dollars l'once, contre environ 1 580 dollars pour l'once de métal jaune.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Money le 17.02.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Génial ce métal, non? Oui, sauf qu'on en oublierait presque que la plupart des composés du rhodium sont reconnus toxiques, écotoxiques et potentiellement carcinogènes...

  • Arkansas le 17.02.2020 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les spéculateurs vont faire couler la transformation du secteur automobile

  • Tito le 17.02.2020 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu'à maintenant c'était les câbles des voies ferrées et autres espérons que les voleurs ne s'attaquent pas aux voitures juste pour ce métal

Les derniers commentaires

  • Money le 17.02.2020 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Génial ce métal, non? Oui, sauf qu'on en oublierait presque que la plupart des composés du rhodium sont reconnus toxiques, écotoxiques et potentiellement carcinogènes...

  • Tito le 17.02.2020 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jusqu'à maintenant c'était les câbles des voies ferrées et autres espérons que les voleurs ne s'attaquent pas aux voitures juste pour ce métal

    • Seb_du_57 le 17.02.2020 18:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est déjà le cas! Les vols de pots catalytiques pour les métaux précieux qu'ils contiennent sont une réalité

    • Toto le 17.02.2020 23:08 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon. Faut être sacrément bien équipé pour récupérer quoi que ce soit. Un Ordinateur contient de l or entre autre mais le boulot pour le reccup n en vaut pas le coup sans en avoir des tonnes.

    • Saumur le 19.02.2020 08:51 Report dénoncer ce commentaire

      Des ferrailleurs achètent les pots catalytiques, les micro-processeurs, les cartes électroniques... Et, par exemple, une société basé à Anvers s'occupe de recycler.

  • Arkansas le 17.02.2020 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les spéculateurs vont faire couler la transformation du secteur automobile

    • Evelyne Rich le 17.02.2020 13:41 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas besoin de catalyseur sur les vélos.