Bourse

27 janvier 2018 16:15; Act: 27.01.2018 16:22 Print

Wall Street termine à des records

Porté par les bénéfices des entreprises, le Nasdaq a clôturé pour la première fois au-dessus de 7 500 points.

storybild

La santé de l'économie américaine inspire la bonne humeur des courtiers. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La Bourse de New York a terminé à de nouveaux records vendredi, les entreprises américaines, au coeur de la saison des résultats, affichant des bénéfices record et faisant clôturer le Nasdaq pour la première fois au-dessus de 7 500 points. Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones s'est apprécié de 0,85%, ou 223,92 points, à 26 616,71 points. Le Nasdaq a pris 1,28% ou 94,61 points, à 7 505,77 point.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 1,18%, ou 33,62 points, à 2.872,87 points. Sur la semaine, le Dow Jones a pris 2,09%, le Nasdaq 2,31% et le S&P 500 2,23%, les trois indices affichant une quatrième semaine consécutive de progression. «Pour le moment 24% des entreprises du S&P 500 ont présenté leurs résultats, 76% ont dévoilé des bénéfices supérieurs aux attentes et 81% des ventes supérieures aux anticipations, un record trimestriel sur les ventes depuis 2008», a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors.

De plus «les orientations de croissance future ont été aussi relevées, ce qui montre l'optimisme très grand de ces groupes pour 2018», a ajouté M. Levy.

Augmentation des dépenses

La santé de l'économie américaine inspirait également la bonne humeur des courtiers. «Les fondamentaux de l'économie américaine sont bons, on le voit dans les chiffres de la croissance américaine et les commandes de biens durables», a réagi Peter Cardillo de First Standard Financial.

Malgré une prévision de croissance relativement décevante au quatrième trimestre à 2,6%, les dépenses de consommation, ont augmenté de 3,8% et les dépenses d'investissement des entreprises ont augmenté «au rythme le plus élevé depuis le troisième trimestre 2014», a souligné Patrick O'Hare de Briefing. Les commandes de biens durables ont quant à elles bondi en décembre, dépassant largement les attentes des analystes.

(L'essentiel/nxp/afp)