Mouvement en France

12 janvier 2020 14:58; Act: 13.01.2020 17:33 Print

«Il n'y a plus de raison que la grève se poursuive»

Dimanche, la ministre française des Transports et de la Transition écologique s'est exprimée sur le mouvement contre la réforme des retraites.

La réforme des retraites expliquée.

Sur ce sujet
Une faute?

La ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne, a jugé dimanche qu'il n'y avait «plus aucune raison» que la grève contre la réforme des retraites «se poursuive», au lendemain du retrait de l'âge pivot de 64 ans proposé par le Premier ministre aux partenaires sociaux. La ministre, également en charge des Transports, s'exprimait lors de l'émission BFM Politique en partenariat avec le journal «Le Parisien».

L'annonce samedi d'Édouard Philippe a été bien accueillie par les syndicats réformistes, tandis que les opposants écartent l'idée d'une fin rapide du conflit. «Il n'y a plus aucune raison que ce mouvement de grève se poursuive. Dès le mois de décembre, on avait donné (NDLR: aux agents de la SNCF et de la RATP, ) des garanties fortes sur la transition entre régime spécial et le futur système universel. Aujourd'hui, un compromis a été trouvé avec les organisations syndicales qui sont dans le dialogue, et tout le monde aspire à retrouver une vie plus facile», a estimé Elisabeth Borne.

«Il y avait des préalables»

Elle a répété à plusieurs reprises qu'«il n'y a plus aucune raison que ce conflit se poursuive»: «Il y avait des préalables, ces préalables ont été levés», a ajouté la ministre. «La CFDT et l'UNSA souhaitent maintenant se mettre au travail dans le cadre de la convention sur le financement qui a été proposée par Laurent Berger», le secrétaire général de la CFDT, «on a quelques mois mois pour trouver une solution», a résumé Elisabeth Borne.

Également interrogée sur une éventuelle réforme du service minimum, la ministre a estimé que cela ne faisait pas partie «des sujets à aborder dans l'urgence». Samedi, l'intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Solidaires et organisations de jeunesse) a appelé à poursuivre le mouvement et à défiler le 16 janvier, pour la sixième fois depuis le début du conflit, le 5 décembre.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 12.01.2020 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas des manifs, juste des mecs paumés qui n’ont rien à faire d’autre soyons clair

  • herve54d le 12.01.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci de respecter les gens qui ont des convictions et qui se battent pour elles, même si ce ne sont pas les vôtres... et changer de pseudo du coup!

  • Phi le 12.01.2020 17:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si il faut continuer car la proposition du Gouvernement est un piège .

Les derniers commentaires

  • Luxo le 13.01.2020 14:25 Report dénoncer ce commentaire

    Le président Macron à renoncer à sa retraite. Celle des ministres français sont inférieur à celle des enseignants et des policiers luxembourgeois . Cette réforme réduira les injustices et les privilèges de certains , mais ceux qui avaient comme certains paysans des pensions de 300€ à 600€ auront la garantie d'une retraite mensuelle de 1000€ puis au moins 80% du salaire minimum. Et ceux qui font les travaux les plus pénibles pourront partir plus tôt que les fonctionnaires avec des privilèges.

  • herve54d le 12.01.2020 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci de respecter les gens qui ont des convictions et qui se battent pour elles, même si ce ne sont pas les vôtres... et changer de pseudo du coup!

  • André le 12.01.2020 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien vrai, aucune raison. . Amis Luxembourgeois, demandez donc à votre gouvernement de diminuer vos revenus de 20%, de fermer des maternités, des services entiers d’hôpitaux, des écoles et de supprimer les trains. Vous serez prêts à venir travailler en France, pays de l'Union Européenne.

    • Luxo le 13.01.2020 14:35 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous demandiez au GDL de restituer à la France la totalité des impôts payés par les frontaliers les médecins hospitaliers seraient plus nombreux et vos enseignants mieux payés. Si le luxembourg augmentait le prix des carburants et des cigarettes de nombreux emplois seraient créer en France et le supplément de taxe permettrait de financer de nombreux services publics et d'aider les plus modestes.

  • rené sance le 12.01.2020 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme toi bon sens

  • pep le 12.01.2020 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand tu abusas 1000 euros au Max pour ta retraite tu changeras certainement d’avid