Selon une étude

29 juillet 2015 11:25; Act: 29.07.2015 16:47 Print

Nous travaillons 152 jours par an pour l’État

LUXEMBOURG – Selon une étude, en 2015, un salarié luxembourgeois a travaillé en moyenne jusqu’au 2 juin pour s’acquitter des différents prélèvements obligatoires.

storybild

Les Belges ne sont toujours pas «libérés».

  • par e-mail
op Däitsch

Au Luxembourg, le premier jour dit de libération fiscale, c’est le 2 juin, selon l’Institut économique Molinari qui a compilé des chiffres de EY, Eurostat et de l’OCDE pour parvenir à ces conclusions. L'institut libéral est parti du postulat qu'un salarié moyen disposait d'un salaire brut annuel de 52 902 euros et que le total des charges s'élevait à 25 434 euros.

Cela signifie que pour payer l’intégralité des prélèvements obligatoires (charges sociales, impôt sur le revenu...) qui lui permette d'accéder directement à un certain nombre de services (école, santé, transports...), il aura fallu travailler du 1er janvier au 2 juin, soit 152 jours. C’est trois jours de plus qu’en 2014, huit de plus qu’en 2013 et même 17 de plus qu’en 2010. Cette année-là, l’ensemble des prélèvements obligatoires étaient payés le 15 mai.

Les Belges en queue de peloton

Cette année, ce sont les Chypriotes les premiers à s’acquitter le plus rapidement de ces prélèvements, dès le 31 mars soit 99 jours, devant les Maltais, 19 avril et les Irlandais, le 28 avril. Les derniers? Les Autrichiens, 25 juillet, les Français, aujourd’hui, 29 juillet… et les Belges, champions de la pression fiscale, qui ne seront «libérés» que le 6 août prochain.

Si des pays comme l’Allemagne ont décidé de miser sur une réduction de cette pression fiscale (en 2015, les salariés allemands avaient fini de payer le 10 juillet contre le 19 il y a cinq ans), d’autres, sous la contrainte, ont dû faire le chemin inverse. C’est le cas de la Grèce: en 2010, ils étaient «libérés» le 13 juin, en 2015… c’était un mois plus tard, le 14 juillet. Et cela ne va sans doute pas aller en s’arrangeant.

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Fape le 29.07.2015 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    LOL, c'est pour cela que je ne travaille que du 3 juin au 31 dec..

  • Link le 29.07.2015 12:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bein zut alors ! Il y en a qui travaillent 517 jours pour l'état alors !!!!!

  • Sans plomb 98 le 29.07.2015 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Être célibataire et résident au Luxembourg. Cela coûte très cher chaque mois.

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 30.07.2015 18:16 Report dénoncer ce commentaire

    Si les dépenses de l'état étaient raisonables et si les salaires de nos fonctionnaires étaient similaires à ceux de nos voisins, nous serions au niveau de Chypre.

    • Tapons le 31.07.2015 09:00 Report dénoncer ce commentaire

      Vous êtes le premier à dénoncer les paradis fiscaux et tout d'un coup vus voulez nous mettre au niveau de Chypre? Pas logique quand même! Il faudrait en effet baisser les salaires, pas des fonctionnaire mais de tout le monde! En même temps il faudrait augmenter les impôts de 10 à 20% pour être au niveau des voisins!

  • NePasCompter le 30.07.2015 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    encore un calcul dont on se passerait bien, tout comme connaître le montant total d'un loyer de 7oo€ pendant 3 ans, ou le nombre passer a dormir dans une vie.. Arrêtons de compter et soyons heureux ;)

  • CROAC le 30.07.2015 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    Bon ces chiffres et ces calculs ne veulent pas dire grand-chose, mais disons que cela fait quand même 153 jours de trop!...

  • Tapons le 30.07.2015 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on regarde le tableau on peut quand même dire que nous nous en tirons bien comparé à d'autres! On pourrait y ajouter une trentaine de jour!

  • Oui oui le 30.07.2015 01:44 Report dénoncer ce commentaire

    Proposition aux mécontents : pourquoi ne pas devenir SDF ? Pas de revenus, pas de charges sociales, pas d'impôts.... Euh mais flûte, pas de sécu pas d'allocations familiales, pas de bonis quelconques ? Pas de retraite ?!? On fait partie d'un système pour lequel on paye, mais duquel on profite un peu aussi..... Même si tous les investissements de l'état ne me réjouissent pas, je suis quand même contente d'avoir un travail, un toit et.... Un futur stade.... Lol