En Égypte

18 octobre 2017 16:05; Act: 18.10.2017 16:38 Print

Le tourisme repart après la «révolution du Nil»

L'Égypte connaît une reprise de sa fréquentation touristique, secteur dont les revenus ont plus que triplé entre janvier et septembre 2017 par rapport à la même période de 2016.

storybild

Le tourisme est l'une des principales sources de devises de l'Égypte.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le tourisme, l'une des principales sources de devises du pays, s'est effondré après la «révolution du Nil» de 2011 dans le sillage des «Printemps arabes». Les attentats islamistes qui ont suivi, et notamment le crash d'un avion russe de la compagnie Metrojet dans le Sinaï en octobre 2015, ont dissuadé les touristes de revenir. Les Russes appréciaient beaucoup les stations balnéaires de la mer Rouge.

Sur les neuf premiers mois de 2017, le tourisme a rapporté 5,3 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros), à comparer à une recette de 1,7 milliard sur les neuf premiers mois de 2016 et à 3,4 milliards sur l'ensemble de 2016, déclare-t-on de source autorisée.

La dépense moyenne par touriste sur janvier-septembre 2017 s'est établie à 88,2 dollars par nuit. Quelque 5,9 millions d'étrangers, dont 3,2 millions d'Européens, se sont rendus en Égypte sur la période, soit une augmentation de 55,3%. En 2010 avant le soulèvement, l'Égypte revendiquait 14,7 millions de visiteurs.

(L'essentiel/ats)