Imposition au Luxembourg

25 juillet 2013 15:06; Act: 25.07.2013 16:09 Print

Vous travaillez pour l'État pendant 4 mois et 25 jours

LUXEMBOURG - Une étude publiée mercredi compare le fardeau fiscal du salarié moyen dans 27 pays de l'Union européenne. Le salarié luxembourgeois est mieux loti que ses voisins belges et français.

storybild

Les salariés luxembourgeois ont le plus gros pouvoir d'achat. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

À partir de quel jour de l'année pouvez-vous vraiment profiter du fruit de votre labeur? Vous pensez que c'est tous les jours, et bien vous vous trompez. Selon une étude publiée mercredi, votre «jour de libération fiscale» n'arrive que le 25 mai de l'année. En d'autres termes, cela veut dire que pendant 4 mois et 25 jours, vous travaillez pour payer vos taxes et vos impôts, donc vous travaillez pour l'État.

Mais si cela peut vous rassurer, les salariés luxembourgeois sont mieux lotis que leurs voisins. En Allemagne et en France, le «jour de libération fiscale» tombe respectivement le 13 et le 26 juillet. La palme revient à la Belgique, où il faut attendre le 8 août. Chypre affiche la date la plus avancée: le 14 mars.

Le meilleur pouvoir d'achat

Si on s'intéresse au rapport salaire/pouvoir d'achat, là aussi le Luxembourg se défend bien. Selon cette étude, l'employeur moyen de l'UE doit débourser 185 euros pour que le salarié moyen dispose de 100 euros de pouvoir d'achat réel. Au Grand-Duché, c'est un peu moins: 166 euros (contre 252 pour la Belgique, 230 pour la France et 213 pour l'Allemagne).

Les salariés luxembourgeois ont le 3e meilleur salaire (57 219 euros par an) mais une fois soustraits les impôts, les charges et les taxes c'est eux qui ont le plus gros pouvoir d'achat. Le salarié dispose alors de 34 510 euros d'argent disponible par an. Enfin, dernière bonne nouvelle, entre 2012 et 2013 tous les pays ont augmenté la fiscalité pesant sur le salarié moyen. Tous sauf la Bulgarie, l'Irlande, la Lituanie, la Slovaquie et le Luxembourg...

(FR/L'essentiel Online)