Étude allemande

11 février 2019 14:12; Act: 11.02.2019 14:33 Print

Un Brexit dur menacerait 600 000 emplois

À quelques semaines de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, une étude plutôt alarmiste menée par des chercheurs allemands a été publiée lundi.

storybild

Le gouvernement de Theresa May et l'Union européenne n'ont pas trouvé d'accord de sortie. (photo: AFP/Aris Oikonomou)

Sur ce sujet
Une faute?

La baisse des importations en provenance de l'Union Européenne vers le Royaume-Uni en cas de Brexit dur menacerait à elle seule plus de 600 000 emplois dans le monde, selon une étude allemande publiée lundi. Selon des calculs de chercheurs de l'institut IWH, se basant sur l'hypothèse d'un recul de 25% au Royaume-Uni de la demande pour des produits européens, 103 000 emplois seraient menacés en Allemagne et 50 000 en France.

Cependant, pour les emplois concernés, «des licenciements ne sont qu'une option parmi plusieurs» et les entreprises pourraient «essayer de garder les employés» en ayant recours au chômage partiel ou en trouvant de nouveaux marchés, notent les économistes. Censé quitter l'Union européenne le 29 mars, le Royaume-Uni est en plein flou quant à la forme que prendra ce divorce historique, les députés britanniques ayant rejeté l'accord européen. Une sortie désordonnée du Royaume-Uni, qui se traduirait notamment par l'introduction de taxes douanières, «aurait pour conséquence de désordonner les chaînes de production internationales», explique Oliver Holtemöller, co-auteur de l'étude.

L'étude «se concentre uniquement sur les échanges de biens et services» et ne prend donc pas en compte d'autres conséquences du Brexit, comme la baisse de la propension à investir ou les effets sur les revenus des ménages. Au total, près de 179 000 emplois dans l'Union européenne sont directement concernés par la baisse des exportations, tandis que 433 000 postes supplémentaires sont menacés indirectement, à la fois dans l'UE et dans des pays tiers. Ainsi, quelque 59 000 emplois sont indirectement menacés en Chine chez des entreprises fournissant des firmes européennes exportant à leur tour vers le Royaume-Uni.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • yves le 11.02.2019 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait arrêter avec ces prévisions. L'expérience montre qu'elles sont toujours à côté de la plaque. Personne n'avait vu venir la crise des subprime, alors qu'on nous avait prédit tous les maux avec l'élection de Donald Trump (chute du dollar, explosion du chômage, etc.) et rien ne s'est passé. Beaucoup de vent pour pas grand chose, personne ne sait ce qui va se passer.

  • touriste le 11.02.2019 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je remercie l’Union Europeenne pour: - vivre en paix - pouvoir circuler librement - utiliser une seule devise - pouvoir utiliser mon telephone en roaming sans frais - me donne la possibilite de vivre avec un tres haut standard de vie - et bien plus Sans l’UE la plupart des pays aurait des grandes difficultes financieres. Merci UE!

  • Curieux. le 11.02.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    La communauté européenne c'est Le pouvoir de l'argent ou de la démocratie ?

Les derniers commentaires

  • hokapi le 12.02.2019 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la fois, c’est ce que les soviets aimaient aussi: un grand espace de circulation libre, pleins de peuples amis, des économies d’échelle et un niveau de vie agréable.... sauf que la chute a été très dure....

    • ipakoh le 13.02.2019 07:57 Report dénoncer ce commentaire

      Et qui a causé leur chute...?

  • sacanita le 12.02.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive l'Europe unis

  • Dominique le 12.02.2019 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon ils roulent même à l’envers

  • daaver le 12.02.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de sociétés vont être créées pour produire à nouveau ce qui ne pourra plus être importé?

  • Claude Bertrame le 12.02.2019 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    C'est terrible, un vrai désastre la France n'aura plus les moyens de conserver les postes des personnes chargées d'empêcher les migrants de traverser