Au Luxembourg

17 octobre 2017 09:00; Act: 17.10.2017 11:19 Print

Conforama investit un million pour son entrepôt

KEHLEN - Le spécialiste de l'ameublement, Conforama, s’est doté d’un nouvel espace de stockage en attendant un nouveau développement.

storybild

Conforama a engagé un peu plus d’un million d’euros pour aménager l’entrepôt de Kehlen, où une vingtaine de salariés travaillent, sur les 55 de l’entreprise. (photo: Editpress/Didier Sylvestre)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Le spécialiste de l’ameublement, Conforama, vient d’installer son nouveau dépôt pour le retrait de marchandises, sur la zone industrielle de Kehlen. Un entrepôt de 5 000 m² de stockage, couplé au service après-vente, qui vient remplacer le site de retrait jusqu’alors installé route d’Arlon, à Strassen, à côté du magasin.

«On arrivait à saturation sur l’ancien site, explique Éric Vigor, directeur de Conforama Luxembourg. Avec ce nouveau dépôt, on est arrivé dans l’ère de la modernité en termes de logistique. Là, on travaille sur une plus grande hauteur et avec un outil qui permet d’optimiser le stockage».

Depuis 43 ans

Sur place, quelque 2 millions d’euros de stock peuvent être entreposés. Les clients, reçus sur rendez-vous après leur commande en magasin, sont «à 95% servis en moins de dix minutes», assure le dirigeant. Locataire, Conforama a engagé un peu plus d’un million d’euros pour aménager l’entrepôt de Kehlen, où une vingtaine de salariés travaillent, sur les 55 de l’entreprise.

Implantée depuis 43 ans au Grand-Duché, l’enseigne revendique entre 250 000 et 300 000 visiteurs annuels. Elle entrevoit de poursuivre son développement dans le pays, avec l’ouverture d’un nouveau magasin «doté d’une belle surface de vente» d’ici deux à trois ans.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bizarre le 17.10.2017 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    on comprend meme pas comment ils font pour survivre... de la à aggrandir...

  • Fulgure le 17.10.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est la crise ?

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 17.10.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est la crise ?

  • bizarre le 17.10.2017 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    on comprend meme pas comment ils font pour survivre... de la à aggrandir...

    • Logique le 17.10.2017 16:35 Report dénoncer ce commentaire

      C'est dommage car une simple recherche google vous aurait appris que Ikea, But et Conforama ont vu leurs parts de marché progresser en 2016. Elles représentent désormais 48 % d'un marché français qui repart à la hausse. Vous auriez appris aussi que Conforama a été racheté par une énorme holding sud africaine il y a quelques années puis a récemment vu Showroomprivé prendre des parts de son capital. En plus d'une croissance ils ont une tréso reboostée. Donc cet article n'illustre qu'une conséquence directe de leur développement. Pas si bizarre du coups, hein ?

    • Beeeurk le 17.10.2017 21:13 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai que c'est un magasin qui n'invite pas. Ils ne vendent rien de beau, mais alors rien du tout. De la camelotte.