Économie au top

11 janvier 2018 12:32; Act: 11.01.2018 14:40 Print

Excédent commercial record pour l'Allemagne

La croissance s'est accélérée l'année dernière en Allemagne, ce qui a contribué à améliorer l'excédent commercial du pays et à s'offrir un excédent budgétaire inédit.

storybild

L'automobile fait partie des secteurs-clés de l'économie allemande. (photo: AFP)

Sur ce sujet

L'Allemagne a vu sa croissance accélérer encore en 2017, à 2,2%, portant son excédent budgétaire vers un nouveau record et attisant les appels à dépenser plus, venus de la première économie européenne comme de ses partenaires. La progression du produit intérieur brut (hors inflation), de 2,2% sur l'année écoulée, est la plus forte depuis la sortie de la crise financière en 2011. La robustesse de l'économie a rempli les caisses de l'État fédéral, des États régionaux, des communes et des administrations de Sécurité sociale, au point d'offrir au pays un excédent budgétaire inédit depuis la réunification en 1990.

L'excédent des comptes publics, pris en compte par la Commission européenne pour apprécier l'équilibre budgétaire des États-membres de la zone euro, a atteint 38,4 milliards d'euros l'an dernier, soit 1,2% du PIB. Poussée par la demande intérieure, l'économie allemande a bénéficié de la consommation privée (+2%) plus que de la consommation publique (+1,4%), moins vigoureuse après les fortes dépenses consenties en 2016 pour accueillir des centaines de milliers de réfugiés. Mais, fait nouveau, les investissements ont enfin décollé, progressant de 3,5% sur un an. L'économie allemande, dont la solidité de la reprise suscitait encore des doutes il y a un an, «a progressé sur 32 des 35 derniers trimestres», résume Carsten Brzeski, de la banque ING.

Mais depuis le retour à l'équilibre des comptes publics, Graal du précédent gouvernement allemand décroché en 2014, la pression ne fait que croître pour que Berlin desserre les cordons de la Bourse. Le sujet de la dépense publique est devenu clé dans les actuelles négociations de coalition entre conservateurs et sociaux-démocrates. Dans un pays hanté par son vieillissement et le financement de ses futurs retraites, les clivages sur ce thème sont profonds: les conservateurs demeurent attachés à la rigueur budgétaire pendant que les sociaux-démocrates prônent plus d'investissements, et les milieux économiques et syndicats ont aussi des avis divergents.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Rolf le 11.01.2018 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Suffit de voir l'état catastrophique des routes, des chemins de fer, des aéroports allemands pour comprendre pourquoi ils n'ont pas de déficit: aucun investissement, tout va dans l'épargne.

  • jmarin le 11.01.2018 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Presque comme en France

Les derniers commentaires

  • jmarin le 11.01.2018 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Presque comme en France

  • Rolf le 11.01.2018 15:32 Report dénoncer ce commentaire

    Suffit de voir l'état catastrophique des routes, des chemins de fer, des aéroports allemands pour comprendre pourquoi ils n'ont pas de déficit: aucun investissement, tout va dans l'épargne.