Retour de la croissance

08 octobre 2019 11:55; Act: 08.10.2019 12:20 Print

La Grèce lance un nouvel emprunt à 10 ans

La Grèce a lancé mardi une émission obligataire à 10 ans, la second de l'année, à un taux de 1,55%, selon un communiqué de la Bourse d'Athènes.

storybild

Le climat de confiance des marchés ne cesse de s'améliorer vis-à-vis de la Grèce, qui a recommencé à se financer sur les marchés ces dernières années. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La demande est «forte» considérant le taux historiquement très bas de l'émission, estiment les milieux financiers. En mars, Athènes avait émis son premier emprunt à 10 ans depuis le début de la crise financière en 2010, et levé 2,5 milliards d'euros à un taux de 3,9%. Les offres avaient alors dépassé 11,8 milliards d'euros. Athènes espère lever, lors de cette deuxième émission obligataire à dix ans, au moins un milliard d'euros tandis que, selon des sources bancaires, cette somme est estimée à 1,5 milliard, a précisé le site financier Capital.gr.

Les banques mandatées pour gérer cette émission sont BNP Paribas, Citi, Goldman Sachs, HSBC et J.P. Morgan, selon le communiqué de la Bourse grecque (Helex). Le climat de confiance des marchés ne cesse de s'améliorer vis-à-vis de la Grèce, qui a recommencé à se financer sur les marchés ces dernières années, surtout après août 2018, lors de sa sortie officielle des programmes d'aide de ses créanciers, l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI).

Le pays table sur une croissance de 2,8% pour 2020, selon le pré-projet du budget d’État introduit au Parlement, lundi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 08.10.2019 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et un petit emprunt facile et hop

  • Une dette peu en cachée une autre le 08.10.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Le climat de confiance des marchés ne cesse de s'améliorer vis-à-vis de la Grèce ... Il ne faut pas croire ce qu'écrit l'AFP, car la vérité est que désormais la Grèce ne peut plus faire faillite car nous (les autres pays) mettront au pot pour sauver l'euro, sinon ce seront tous les pays qui seront en difficulté (Allemagne comprise, et en particulier avec plus de 800 milliards de créances sur les pays de la zone euro). La crise qui arrive va être bien plus grave que celle de 2008, et cette fois l'Allemagne sera en récession (attend la confirmation officielle dans les jours à venir).

  • Le Belge le 08.10.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à la croissance en lançant un emprunt...faudra m'expliquer.

Les derniers commentaires

  • bonsens le 08.10.2019 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et un petit emprunt facile et hop

  • red taz le 08.10.2019 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et c'est les mêmes qui était au commende en 2008(banque)

  • Le Belge le 08.10.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Retour à la croissance en lançant un emprunt...faudra m'expliquer.

  • Une dette peu en cachée une autre le 08.10.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Le climat de confiance des marchés ne cesse de s'améliorer vis-à-vis de la Grèce ... Il ne faut pas croire ce qu'écrit l'AFP, car la vérité est que désormais la Grèce ne peut plus faire faillite car nous (les autres pays) mettront au pot pour sauver l'euro, sinon ce seront tous les pays qui seront en difficulté (Allemagne comprise, et en particulier avec plus de 800 milliards de créances sur les pays de la zone euro). La crise qui arrive va être bien plus grave que celle de 2008, et cette fois l'Allemagne sera en récession (attend la confirmation officielle dans les jours à venir).

  • Jade Mango le 08.10.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    1,55%: Par les temps qui courent c'est trés interessant.

    • Nikos le 08.10.2019 23:58 Report dénoncer ce commentaire

      Les pauvres grecs sont presque à l'agonie, les retraites ont été coupé de 50 à 70 %, beaucoup ont perdu leur travail, plusieurs générations sont obligés de vivre sous le même toit pour s'en sortir et le pays table de 2,8 % de croissance pour 2020?