États-Unis/Canada

21 mai 2018 20:20; Act: 21.05.2018 20:31 Print

Sévère coup de vis contre les cryptomonnaies

Les gendarmes financiers de plusieurs Etats américains et provinces canadiennes veulent s'attaquer à l'exploitation de l'univers des cryptomonnaies par des malfaiteurs.

storybild

Les régulateurs financiers de plusieurs Etats américains et provinces canadiennes ont lancé un vaste coup de filet à l'encontre de levées de fonds par émission de cryptomonnaie.

Sur ce sujet

Les régulateurs financiers de plusieurs Etats américains et provinces canadiennes ont annoncé lundi avoir lancé un vaste coup de filet à l'encontre de levées de fonds par émission de cryptomonnaies (ICO) ayant abouti à l'ouverture de 70 demandes d'informations et enquêtes et de 35 actions en justice. Plus de 40 membres de l'Association nord-américaine des autorités en valeurs mobilières (NASAA) ont participé à ce projet baptisé «Operation Cryptosweep» (Opération coup de balai sur les crypto) et se sont engagés avec la constitution d'un groupe de travail en avril.

«L'exploitation grandissante de l'univers des cryptomonnaies par des malfaiteurs est une menace importante pour les investisseurs lambda aux Etats-Unis et au Canada et les membres de la NASAA veulent combattre cette menace», a justifié Joseph Borg, responsable de l'association cité dans un communiqué. «En dépit d'une série d'avertissements lancés au grand public par les autorités réglementaires à tous les niveaux, les "crypto-criminels" doivent savoir que les autorités au niveau local engagent des mesures rapides et efficaces pour protéger les investisseurs de leurs escroqueries et combines», a-t-il ajouté.

«Les mesures annoncées ne sont que le sommet de l'iceberg»

Les autorités ont identifié plusieurs centaines d'ICO dans leur phase finale de préparation avant leur lancement, ont examiné «nombre d'entre elles» et ont estimé que certaines nécessitaient l'ouverture d'une enquête. «Les mesures annoncées (ce jour) ne sont que le sommet de l'iceberg», a assuré M. Borg en soulignant que le groupe de travail avait recensé environ 30 000 noms de domaines pour des sites internet liés aux cryptomonnaies. Les ICO ont gagné en popularité l'an dernier au fur et à mesure que s'envolaient les cours du bitcoin et des autres grandes devises virtuelles, et sont surveillées de près par les régulateurs dans le monde.

Le gendarme américain des marchés financiers au niveau fédéral, la SEC, a aussi engagé ces derniers mois des poursuites contre plusieurs de ces opérations et alerte régulièrement les investisseurs des risques de fraude. Certains se laissent en effet parfois convaincre par les promesses d'un simple prospectus (white paper) publié sur un site internet et présentant une stratégie censée déboucher sur des gains élevés. «Toutes les ICO et autres investissements liés aux cryptomonnaies ne sont pas frauduleux mais mais nous encourageons vivement les investisseurs à faire preuve de la plus grande prudence» à leur encontre, a répété lundi M. Borg.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 21.05.2018 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme elles sont une monnaie de nantis hors de tout contrôle démocratique et à la portée des terroristes il faut bien faire quelque chose !!!

  • JDCJDR le 23.05.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et on va faire comment pour laver l'argent sale maintenant?

  • TauxMarginalMax le 22.05.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le contrôle démocratique vénézuélien vous salue.

Les derniers commentaires

  • JDCJDR le 23.05.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    Et on va faire comment pour laver l'argent sale maintenant?

  • Mem. le 22.05.2018 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une excellente nouvelle pour le monde de la crypto ! Il y en a qui sont devenus riches avec des ICOs bidons, j'espère qu'ils finiront en prison.

    • C'est vrai ou pas? le 22.05.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      Exact!

  • TauxMarginalMax le 22.05.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le contrôle démocratique vénézuélien vous salue.

  • torolkozo le 21.05.2018 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme elles sont une monnaie de nantis hors de tout contrôle démocratique et à la portée des terroristes il faut bien faire quelque chose !!!

    • Cr54 le 22.05.2018 01:36 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai que c'est connu les terroristes achetent des armes en cryptomonnaies... et que les vendeurs d'armes publient leurs @ numeriques...

    • Cr54 le 22.05.2018 05:57 Report dénoncer ce commentaire

      C'est sur que les terroristes utilisent des cryptomonnaies dans leurs approvisionnements en armes/explosifs....ben voyons

    • libre penseur le 22.05.2018 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      bien plus que vous ne le penser aller faire un tour sur le darkweb et vous verrez que le payement en cryptomonaie est la norme