Monnaie virtuelle

12 octobre 2017 19:12; Act: 12.10.2017 19:19 Print

Le bitcoin n'avait jamais eu autant de valeur

La monnaie virtuelle bitcoin a franchi jeudi le seuil des 5 000 dollars, pour la première fois de son existence. Elle a su progresser malgré des remous ces derniers mois.

storybild

Le bitcoin est régulièrement critiqué pour servir aux activités illicites. (photo: AFP/Toru Yamanaka)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Secouée ces derniers mois par des soubresauts internes ou entravée par la Chine, la monnaie virtuelle Bitcoin vient pourtant de battre son record historique en franchissant le seuil des 5 000 dollars jeudi, et pourrait ne pas s'arrêter là. Vers 17h30 (heure du Luxembourg), le bitcoin valait 5 247,02 dollars, un nouveau sommet historique, contre 4.829,29 dollars mercredi vers 23h, selon des données compilées par Bloomberg. À son lancement, en février 2009, un bitcoin ne coûtait que quelques cents et début de l'année 2017, il n'émargeait qu'à 966 dollars.

Depuis, cette monnaie virtuelle autorégulée, qui préserve l'anonymat de ses propriétaires, a sans cesse vu son cours progresser. Avec cependant quelques toussotements, comme mi-septembre quand le bitcoin, déjà proche des 5 000 dollars, avait chuté de 40% après des annonces de régulation venant de Chine. «Il y a eu une période d'incertitude mais ça n'a pas duré. La Chine représente plus de 60% des échanges et la question de leur régulation, comme partout, a eu un plus gros impact», rappelle Greg Revenu, associé du cabinet Bryan, Garnier & Co. La Banque centrale chinoise avait sommé les plateformes d'échange de monnaies virtuelles basées à Pékin et Shanghai, dont deux, Okcoin et BTC China, contrôlaient à elles seules 22% du marché mondial, de cesser leurs opérations de marché.

En Russie également, la volonté de réguler les échanges a été clairement annoncée, le président Vladimir Poutine parlant même, mercredi 11 octobre, du «risque» que pouvaient représenter les monnaies virtuelles. Début août, une nouvelle monnaie virtuelle, bitcoin cash, avait fait son apparition en raison de désaccords parmi les producteurs et les utilisateurs. Le bitcoin, aussi considéré comme étant une monnaie utilisée pour des activités illicites, repose sur la blockchain, une technologie qui utilise des blocs de transaction codés et authentifiés s'ajoutant les uns aux autres. La blockchain est réputée infalsifiable car, afin de modifier une information, il faudra la changer en même temps chez tous les utilisateurs, une caractéristique qui intéresse fortement le secteur bancaire notamment et qui explique en partie la hausse du bitcoin.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Terry le 12.10.2017 23:17 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand la grosse bulle éclatera?... La spéculation trouve toujours une fin, non?

  • Virtuel le 13.10.2017 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du 100% spéculatif là. Certains vont se faire beaucoup d'argent et d'autres vont tout perdre. A votre avis, les petits ou les gros ? Comme d'habitude, ceux qui font les marchés, pas ceux qui veulent gagner un peu pour mettre du beurre dans les épinards ....

Les derniers commentaires

  • Virtuel le 13.10.2017 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du 100% spéculatif là. Certains vont se faire beaucoup d'argent et d'autres vont tout perdre. A votre avis, les petits ou les gros ? Comme d'habitude, ceux qui font les marchés, pas ceux qui veulent gagner un peu pour mettre du beurre dans les épinards ....

  • Terry le 12.10.2017 23:17 Report dénoncer ce commentaire

    Et quand la grosse bulle éclatera?... La spéculation trouve toujours une fin, non?

    • Francky le 13.10.2017 08:47 Report dénoncer ce commentaire

      Il va y avoir une rumeur de hacking ou de terrorisme graçe à cette monnaie, tout le monde va vouloir vendre, le cours va s'effondrer, puis un démentie et 3 jours plus tard, elle va remonter en fleche, ceux qui auront acheté à ce moment là, souvent les initiateurs de la rumeur, vont se faire des millions.