Relations Luxembourg/Russie

10 mars 2014 14:54; Act: 10.03.2014 21:34 Print

50 milliards de dollars dans la balance

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché, 3e investisseur mondial en Russie, serait directement touché par d'éventuelles sanctions, alors que Jean Asselborn s'est rendu en Ukraine, ce lundi.

storybild

Jean Asselborn et son homologue russe, Sergueï Lavrov, le 25 février 2014. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Si le Luxembourg ne compte qu’une trentaine de résidents permanents en Russie dont une dizaine à Moscou (mais beaucoup plus de double nationalités), ce nombre traduit mal l’importance des relations économiques entre le Luxembourg et la Russie. «Il y a de nombreux intérêts économiques russes au Luxembourg et les affaires des entreprises luxembourgeoises en Russie se portent très bien» commente Oleg B. Prozorov, chef de la chambre belgo-luxembourgeoise à Moscou, et de citer deux cabinets d’avocats implantés à Moscou, dont Arendt et Medernach… Il faut dire que le Grand-Duché est le 3e investisseur mondial en Russie avec 50 milliards de dollars (37 milliard d'euros)! Un tel chiffre s’explique par les flux de capitaux – pas forcément luxembourgeois – qui transitent par le pays en direction de l’Est.

Deux banques russes disposent d'une licence luxembourgeoise, la Gazprombank et l’EWUB (East West United Bank). Si les fonds d’investissement russes sont très présents, la place luxembourgeoise attire aussi pour son expertise et sa capacité à offrir des services et des instruments financiers qui n’existent pas en Russie.

La Russie, terre de conquête

«Tout ne se résume pas à la finance, cependant», tempère Oleg B. Prozorov. La compagnie Paul Wurth investit à Magnetogorsk, à Kovrov, à Nijniy Toguil, et construit des hauts-fourneaux à Lipezk. Moins important que pour l’Allemagne, Gazprom a néanmoins signé des accord avec Enovos. «Même la Luxlait est en train de s’implanter en Russie», ajoute-t-il. Côté russe, le Luxembourg attire leurs sociétés high-tech pour sa législation très favorable sur les brevets.

Le commerce est en forte croissance entre les deux pays. Il représente aujourd’hui presque 140 millions d’euros et le Luxembourg est nettement excédentaire puisqu’il exporte plus de 126 millions d’euros et importe moins de 14 millions. La Russie est le 14e client le plus important du Luxembourg (1,27% des exportations de marchandises). Surtout, c’est une terre de conquête. Les entreprises nationales manifestent d’ailleurs un fort intérêt pour ce pays. 90 sociétés luxembourgeoises s’étaient jointes à la dernière mission économique en Russie, «un chiffre important et très rare», précise Diana Rutledge, de la Chambre de commerce. La Russie, malgré une croissance atone, fait partie des BRICs (Brésil, Russie, Inde, Chine, les principaux pays émergents) et suscitent bien des ambitions. Pourtant, Étienne Schneider a reporté à une date ultérieure la mission économique à Moscou, prévue du 5 au 6 mars 2014.

Les liens entre le Luxembourg et la Russie sont donc plus importants qu’il n’y paraît, à première vue, et les relations économiques sont étroitement liées. Pas de doute que la déclaration au Parlement de Jean Asselborn, prévue mardi à partir de 10h, sera étroitement suivie par les milieux d'affaires.

(fru/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Vielle Branche le 10.03.2014 23:12 Report dénoncer ce commentaire

    Un pays de 500,000 habitants troisième investisseur dans un pays de plus de 100 millions d'habitants? J'ai du mal à la croire. Soit quelqu'un s'est trompé d'un ou deux zéros, soit c'est une histoire de domiciliation de flux financiers qui n'a rien à voir avec de l'investissement réel. Il y a de nombreuses entreprises internationales qui font tous les ans des investissements massifs dans les ressouces naturelles en Russie, des investissements qui la plupart dépassent le PIB du Luxembourg. Il serait intéressant que l'Essentiel détaille ses sources.

  • Scandaleux le 10.03.2014 18:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'Ukraine ne fait pas partie de l'Europe et en plus ils ne sont même uni entre eux, je n'arrive pas comprendre pourquoi l'UE s'occupe de ce qui se passe là bas.

  • Chris le 10.03.2014 17:20 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour les sanctions envers la Russie. Mais en reflechissant : a qui cela serait il le plus handicapant ? C'est clair qu il faut peser le pour et le contre

Les derniers commentaires

  • Damien le 11.03.2014 22:03 Report dénoncer ce commentaire

    Cela se vérifie maintenant. Finalement rien ne se passera. Tout le monde a intérêt à se coucher.

  • Véro le 11.03.2014 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    Entretemps les avions Awacs (immatriculés au Luxembourg) survolent la Pologne et la Roumanie. Entretemps aussi Steinmeier, l'Allemand, rassure les états baltes que l'UE et l'Otan les protègera, comme si la Russie avait l'intention de les attaquer! Il pourrait aussi dire les mêmes mots au Luxembourg, peut être aussi à Saint Marin ou au Vatican. Qui sait peut-être que les Russes veulent attaquer ces pays aussi!!

    • Louis de Constance le 12.03.2014 09:10 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo pour la pertinence ironique de ton commentaire!!!

  • Frisco le 11.03.2014 10:31 Report dénoncer ce commentaire

    Vu l'afflux de commentaires déplacés et pour éviter une guerre civile au Luxembourg, la rédaction se voit contrainte de fermer cet espace!!

  • sebbi le 11.03.2014 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    Bien au contraire il faut soutenir l'Ukraine et ne pas répéter nos erreurs de la Géorgie et Moldavie.

    • Miroslav le 11.03.2014 10:13 Report dénoncer ce commentaire

      Excusez moi, mais en Géorgie il n'y avait pas d'erreur. D'ailleurs ce n'était pas la Géorgie mais l'Ossétie du Sud qui n'a jamais reconnu l'autorité de la Géorgie! Dites moi pourquoi la Russie est intervenue, parce que Sakavilly, encore un agent de l'Ouest, avait envahi l'Ossétie du Sud et ses sbires ont fait 1.500 morts civils en 5 heures! Dites tout et ne racontez pas de salade!

    • Harris le 11.03.2014 10:28 Report dénoncer ce commentaire

      Si j'ai bien compris vous êtes prêt à faire des sacrifices, disons TVA à 25%, taxe spéciale et une augmentation des prix de l'ordre de 30 à 40%, d'une réduction de votre pouvoir d'achat et de votre train de vie pour soutenir l'Ukraine et les criminels qui la dirigent? Ecoutez, personne ne vous interdit d'envoyer de l'argent ou même d'aller vous engager comme volontaire. Faites le si cela vous plaît, mais nous autres on se fout royalement de l'Ukraine!

    • Valodia le 11.03.2014 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      Exact chef! D'ailleurs Fabius a dit que les sanctions pourraient arriver encore cette semaine! Quelles sanctions? Probablement du sang contaminé!

    • @sebbie le 11.03.2014 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      La Géorgie a bombardé ses citoyens et les casques bleus russes, la Moldavie a tenter d'envahir la Transnistrie

  • clemence le 11.03.2014 08:38 Report dénoncer ce commentaire

    Comme le disent si bien les Inconnus "cela ne nous regarde pas". Le GDL et Bruxelles auraient plus intérêt à rester neutres qu'à prendre parti pour les USA et sa suite. Comme le dit si bien Pragma n'oublions pas leur implication néfaste avec l'Irak, le Kosovo, la Libye, la Syrie ... tout cela au nom du dieu "dollar". Espérons que les uns et les autres sauront trouver une solution de sortie de crise. A noter que la Russie est dans son bon droit juridiquement parlant et qu'elle a pour alliée la Chine, ce qui complique encore plus cette situation explosive.

    • Grincheux le 11.03.2014 10:01 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison, le Luxembourg a rien a foutre dans cette histoire, si les US veulent sactionner, peu importe , mais nous avons tout intérêt à rester put.......nos relations avec la Russie sont bonnes et Monsieur Asselborn ferait mieux de prendre son vélo et de se promer dans la belle nature au lieu de faire le pion des USA et de l'UE. Prenons exemple sur l'Allemagne qui garde un profile bas et pour cause....ne nous laissons pas embourber dans cette histoire fangeuse...

    • Vecse le 11.03.2014 10:24 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais Merkel s'est rangée du côté des USA en disant que le référendum sur la Crimée était illégal. C'est ça l'exemple?

    • Grincheux le 11.03.2014 15:39 Report dénoncer ce commentaire

      Vecse, l'Allemagne bavarde et dit des choses certes, mais en matière de sanctions effectives; ils ne font pas grand chose: 40 % de leur approvisionnement en gaz arrive de la Russie ....gros client de l'Allemagne pour ses exportations d'équipement industriels etc.... business as usual

    • Geilé le 11.03.2014 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      Y ont une armée au Luxembourg??!!Vous me faites rire;-)la haarp c'est moi qu'il l'ait...^^