Automobile

17 mai 2018 08:00; Act: 17.05.2018 11:37 Print

Alcopa mise sur Autopolis au Luxembourg

BERTRANGE - Le président du groupe Alcopa réaffirme la présence d'Autopolis dans le pays, alors que des rumeurs évoquaient la vente du site.

storybild

«Nous sommes à 100 % au Luxembourg», assure Axel Moorkens, président du groupe belge Alcopa, auquel appartient Autopolis.

op Däitsch
Sur ce sujet

Jovial et avenant, Axel Moorkens, président du groupe belge Alcopa, sait aussi énoncer clairement et fermement les choses lorsque cela s'avère nécessaire. Alors que des rumeurs faisaient état de la volonté du groupe de se séparer des 31 concessionnaires automobiles de sa filiale de distribution Modis, Axel Moorkens a réaffirmé la présence d'Autopolis au Grand-Duché.

«Pour Autopolis, nous avons été des précurseurs avec un des plus grands sites multimarques d'Europe. Et nous avons la ferme intention de rester à 100% au Luxembourg», a insisté le président d'Alcopa, rappelant au passage l'importance d'Autopolis, qui commercialise onze marques et emploie 285 salariés.

11% du marché au Grand-Duché

«En 2018, nous allons vendre près de 6 500 véhicules neufs et 2 000 voitures d'occasion. Cela représente tout de même 11% du marché du Grand-Duché. Acheter une voiture est un moment important dans une vie. Nous devons à notre clientèle d'être compétents et nous travaillons dans ce sens».

Certes, Axel Moorkens ne cache pas les discussions au sein du groupe sur la stratégie future à mettre en œuvre en Belgique notamment, mais également en France: «Nous nous sommes interrogés sur la façon d'être encore meilleurs, et si nous avions de la valeur ajoutée dans chacune de nos concessions ou chacun de nos partenariats».

Dans cette perspective, la réflexion se poursuit sur les actions à mener en Belgique, mais pour la France, Alcopa a tranché. «Nous sommes actionnaires minoritaires du groupe Bernard en France. Mais nous allons nous retirer».

(Gaël Padiou/L'essentiel)