Automobile

25 avril 2018 16:12; Act: 25.04.2018 17:42 Print

Bosch pense pouvoir sauver les moteurs diesel

Le plus grand équipementier automobile mondial a affirmé mercredi pouvoir «diminuer drastiquement» les émissions des moteurs diesel grâce à une évolution «majeure».

storybild

Les nouveaux moteurs n'émettent que 13 milligrammes de NOx par kilomètre lors d'un test en conditions réelles, contre 168 milligrammes autorisés aujourd'hui. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Cette nouvelle technologie peut résoudre le problème des oxydes d'azote (NOx)», des gaz associés à des troubles respiratoires et cardiovasculaires au cœur du scandale du «dieselgate» en Allemagne, affirme le groupe. Dans son prototype, qui devrait équiper les nouvelles voitures d'ici deux ans, le catalyseur utilisé pour réduire les émissions est rapproché du moteur, et le logiciel de gestion de température a été amélioré, parmi de multiples ajustements.

«Nous voulons clore le débat sur la fin du diesel», a affirmé Volkmar Denner, PDG de Bosch: «le diesel a un avenir», a-t-il ajouté, à l'unisson des grands constructeurs allemands. Les nouveaux moteurs «respectent les normes environnementales actuelles et futures» et n'émettent que 13 milligrammes de NOx par kilomètre lors d'un test en conditions réelles, contre 168 milligrammes autorisés aujourd'hui.

Le diesel ne représente plus que 31,4% des ventes

Les chiffres avancés par Bosch paraissent «crédibles», juge Uwe Wagner, spécialiste de l'ingénierie des moteurs à l'institut technologique de Karlsruhe, même s'il souligne qu'il s'agit «de technologies existantes qui ont été améliorées» et non d'une «révolution».

Cette avancée paraît cependant insuffisante pour ranimer l'appétit pour le diesel en Allemagne, estime de son côté Stefan Bratzel, directeur du Center of Automotive Management. Le diesel souffre d'une mauvaise image auprès des Allemands depuis l'aveu en 2015 du constructeur allemand Volkswagen du trucage de 11 millions de ses voitures diesel pour masquer le niveau réel de leurs émissions d'oxydes d'azote. Début 2018, les voitures diesel ne représentaient plus que 31,4% des ventes, contre encore 45% en début de l'année dernière.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nono le 25.04.2018 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quand même énervant de voir qu'ils pouvaient le faire avant, il faut les attraper les doigts dans le pot de confiture pour qu'ils disent qu'ils peuvent faire beaucoup mieux en terme de reduction de pollution.

  • taz red le 25.04.2018 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    a oui alors que c'est eux qui ont mis le logiciel au point pour les constructeurs,et ne savaient pas ce qu'ils en avaient fait par la suite...on se moque de qui!!?

  • jmj le 25.04.2018 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les bateaux ,camions,avions ,et les volcans et les chauffages mazout , dans ma commune en Belgique a 200 m de la confuite  gaz pour toute la rue 50maisons , ores n'a plus les moyens financiers pour une extension bon commentaire les politiciens

Les derniers commentaires

  • Domlux le 12.06.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On nous parle toujours des voitures, mais aucun médias ne publie les résultats d’une énorme enquête sur la pollution des cargos, qui utilisent du fioul lourd..... Un seul cargo à lui seul, en une seule traversée, pollue plus que 500.000 voitures sur un an.....!!!

  • cédoncsa le 27.04.2018 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    oui mais cela ne résout pas le pb du CO2 de toute façon, donc le diesel est mal barré de toute façon

  • demich le 26.04.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Les politiciens jouent avec le feu en remettant en question de façon si catégorique le diesel principalement mis en développement en Europe. Lorsque le reste du monde produira des moteurs non diesels moins techniques et les vendront chez nous , où iront nous travailler ?

  • Supercharged le 26.04.2018 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au delà des voitures Diesel, c’est tout l’avenir du transport routier qui est en question... les camions essence n’existent pas, quant à l’électrique, c’est pas pour demain...

  • Fiisschen le 26.04.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours quand il faut une usine à gaz pour réanimer un technique obsolète, il est temps de s'orienter vers quelque chose de nouveau