Au Luxembourg

27 mars 2017 11:55; Act: 27.03.2017 15:33 Print

Des banquiers dix fois plus «productifs» qu'ailleurs?

LUXEMBOURG - Un rapport d'Oxfam sur les paradis fiscaux montre les profits «anormalement élevés» réalisés par les 20 plus grandes banques européennes au Luxembourg.

storybild

En 2015, Barclays a déclaré au Luxembourg 557 millions d’euros de bénéfices et n'a payé qu'un million d'euros d'impôt. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Une étude d'Oxfam a dénoncé lundi l'«utilisation abusive des paradis fiscaux». Selon l'ONG britannique, les 20 plus grandes banques européennes (dont BNP Paribas, HSBC, Barclays, Deutsche Bank, ING) déclarent 26% de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux mais seulement 12% de leur chiffres d'affaires et 7% de leurs employés. Un «décalage flagrant» qui se vérifie particulièrement au Luxembourg.

En 2015, les 20 banques en question ont dégagé 4,9 milliards d'euros de bénéfices au Luxembourg, soit 5,2% du total de leurs bénéfices alors qu'à peine 0,5% de leurs effectifs se trouvent au Grand-Duché. À elle-seule, Barclays, la 5e plus grande banque en Europe, y a déclaré 557 millions d’euros de bénéfices en 2015. Sur ces montants, la banque britannique n’a payé pratiquement aucun impôt, à peine un million d’euros, ce qui représente un taux effectif d’imposition de 0,2%, souligne le rapport.

Les activités des banques au Grand-Duché sont aussi très lucratives. En 2015, dans le monde, un employé générait pour sa banque en moyenne 45 000 euros de bénéfices. Au Luxembourg, cet employé était dix fois plus «productif» et réalisait 454 000 euros de bénéfices. La palme de l'employé de l'année est décernée au banquier de Barclays au Luxembourg, note Oxfam. En 2015, celui-ci y réalisait 13 millions de bénéfices, soit 348 fois plus que ses homologues qui se trouvaient dans les autres pays. «Cette productivité élevée par employé dans les paradis fiscaux masque en réalité des profits anormalement élevés dans ces pays», explique Oxfam.

En moyenne, un employé de Barclays au Luxembourg est 348 fois plus «productif» que la moyenne des employés du groupe:

(jd avec AFP/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Boulanger le 27.03.2017 12:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si les salaires pouvaient être en rapport avec cette productivité

  • nemesis le 27.03.2017 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Savez-vous que le luxembourg est à peine compétitif en dehors de l'Europe?

  • Georges le 27.03.2017 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    Étant donné que le Secrétariat international d’Oxfam est basé à Oxford (Grande-Bretagne), et que la banque Barclays est basée à Londres, il serait peut-être bon de savoir l'intérêt au moment de la mise en place du Brexit de parler des 20 plus grandes banques européennes...

Les derniers commentaires

  • Ex-resident parti loin le 28.03.2017 04:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun financement significatif n'est fait de Luxembourg (tous les credit facility sont sous droit UK ou NY), les effectifs des banques ne sont que du back office sans aucune valeur ajoutée.

    • matmut le 28.03.2017 17:48 Report dénoncer ce commentaire

      ah bon que du back office? tu est tres mal renseigne ex-resident...

  • Citoyen 57 le 27.03.2017 21:18 Report dénoncer ce commentaire

    Si le Luxembourg respectait les régles européennes dans le domaine fiscal combien resterait il de banques??. Si les autres états européens s occupait un peu de ce paradis fiscal ...mais bon on laisse faire et on nous parle d'Europe unie...

    • @Citoyen le 27.03.2017 23:32 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pourriez être un peu plus spécifique ? Vous parlez de quelles règles ?

    • Frontalux le 28.03.2017 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      Laissons faire les banques Luxembourgeoises, il en va de nos jobs, si les banques s'écroulent, le Luxembourg s'écroule et les frontaliers en seront aussi victimes... Que rien ne change please.

  • Satellite le 27.03.2017 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...Effectivemet , quand on voit la différençe de salaire entre un de çes " Joeurs " de foot , ténis au autre , et un médeçin qui peut passer par exemple " 12h heures d'affilée" dans un bloc opératoire en train de séparer deux bebés qui sont nés unis par la tête , en travaillant juste sur la limite entre la vie et la mort , l'on peut constater par la , le pourri soçial dans le quel nous vivons !...Quant aux " Joueurs - Vedettes " qui remplissent les Stadiums , ç'est aux 80.000 ou 100.000 spectateurs qui y sont présents à chaque fois de réfléchir par eux mêmes , quest-çe que ça contribue pour une meilleur soçiété dans son ensemble , par rapport à l'autre ( médeçin ) ???...

    • jay57 le 28.03.2017 06:06 Report dénoncer ce commentaire

      Vous suggerez donc d'organiser des opérations dans des stades? Ou d'augmenter le cout des soins pour mieux recompenser ces medecins?

  • Que le fric... le 27.03.2017 18:30 Report dénoncer ce commentaire

    Drôle de monde que le votre! Un jour le réveil sera compliqué pour vous!

  • Georges le 27.03.2017 18:03 Report dénoncer ce commentaire

    Étant donné que le Secrétariat international d’Oxfam est basé à Oxford (Grande-Bretagne), et que la banque Barclays est basée à Londres, il serait peut-être bon de savoir l'intérêt au moment de la mise en place du Brexit de parler des 20 plus grandes banques européennes...