Transport aérien

27 septembre 2017 13:48; Act: 27.09.2017 16:07 Print

Easyjet dévoile son avion électrique

La compagnie aérienne britannique à bas coût planche actuellement sur un aéronef à «zéro émission».

storybild

Le projet d'avion électrique élaboré par easyJet. (photo: Easyjet)

Sur ce sujet
Une faute?

Easyjet a annoncé mercredi le développement avec le constructeur américain Wright Electric d'un avion électrique d'ici dix ans. Le nouvel appareil est destiné à des court-courriers.

Les deux entreprises travaillent sur ce projet ambitieux depuis plusieurs mois. Elles ont présenté cette semaine un prototype du futur avion dans un secteur où les grands constructeurs restent prudents.

L'appareil pourra effectuer des trajets de 530 kilomètres, comme un Londres-Paris, Londres-Amsterdam ou Belfast-Londres, explique easyJet dans un communiqué. Cela représente moins de deux heures de vol.

L'avion devrait être capable de couvrir 20% des vols de la compagnie. Le groupe britannique a, par ailleurs, pour ambition que tous ses court-courriers soient à «zéro émission» d'ici 20 ans.

Airbus jette l'éponge

Wright Electric développe depuis une dizaine d'années un avion tout électrique propulsé par batteries. Ce dispositif a l'avantage d'être moins polluant et moins bruyant que les avions traditionnels.

«Pour la première fois, nous pouvons envisager un futur sans carburant et nous sommes enthousiastes à l'idée de faire partie du projet. Quand on parle de vol électrique court-courrier, la question est désormais quand et non plus comment», explique, dans le communiqué, la directrice générale d'easyJet, Carolyn McCall.

Le projet paraît ambitieux alors que les grands constructeurs restent prudents sur le développement d'un avion tout électrique. Le groupe aéronautique européen Airbus a ainsi décidé en début d'année d'abandonner le projet d'avion tout-électrique «E-Fan» et de recentrer ses recherches sur un modèle hybride.

L'E-Fan, lancé en 2011, avait hissé Airbus au rang de pionnier de l'aviation électrique. Le prototype, qui devait être commercialisé fin 2017, avait réussi le 10 juillet 2015 la traversée de la Manche, sur les traces de Louis Blériot, premier à le faire en 1909.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NTSBBEA le 27.09.2017 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les batteries pèseront encore autant qu'actuellement et que dans un futur proche, cela restera une utopie sur un vol commercial. Par contre la solution hybride semble plus judicieuse et applicable. Mais bon, on a besoin de gens qui n'ont pas peur et sont créatifs pour faire avancer la technique, la science et surtout les mentalités.

  • NDYE le 27.09.2017 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les passagers participeront à la recharge des batteries : des pédaliers seront installés devant chaque siège !

  • Le Chat de Schroedinger le 27.09.2017 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans reacteurs comment il est censé avancer dans les airs ??

Les derniers commentaires

  • Pardon? le 27.09.2017 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un avion à réaction sans carburant? Pourquoi pas une fusée à batterie par exemple tant qu'on y est, et si c'était possible Elon Musk s'en serait occupé depuis longtemps. Il faut nous expliquer! Ou alors ce serait à hélices entraînées elles-mêmes par des batteries, ce qui nous limiterait en altitude.

  • Grand Maître le 27.09.2017 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Super quel boulot moi je dis bravo!!

  • Le Chat de Schroedinger le 27.09.2017 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans reacteurs comment il est censé avancer dans les airs ??

    • Ambassade de TontonBeberie le 27.09.2017 21:34 Report dénoncer ce commentaire

      En battant des ailes comme les oiseaux

  • aigorleo le 27.09.2017 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait déjà très bien de developer des avions qui utilisent des moteurs éléctriques au décollage et à l'atterissage...commencont plus petit mais utile à l'environnement, à la pollution sonore et á la recherche et developpement.

  • NDYE le 27.09.2017 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Les passagers participeront à la recharge des batteries : des pédaliers seront installés devant chaque siège !

    • Sport ist Mord le 27.09.2017 17:36 Report dénoncer ce commentaire

      Et les compagnies aériennes pourront facturer un supplément "accès au fitness-center"