Craintes de la Fed

04 avril 2014 10:08; Act: 04.04.2014 12:17 Print

Est-​​on à la veille d'un nouveau krach boursier?

Un responsable de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui entrevoie des «feux orange» d'une possible surchauffe des marchés financiers et la possibilité d'une nouvelle crise financière.

storybild

Des analystes craignent l'éclatement d'une nouvelle bulle boursière. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Richard Fisher, le président de la banque régionale de la Fed à Dallas (Texas), a estimé, dans un discours prononcé vendredi à Hong Kong, que le soutien monétaire exceptionnel de la Fed "avait aidé à nourrir un marché boursier rugissant". Dans ce discours, il souligne que les indices boursiers ont «presque triplé depuis leur plancher de 2009» et que la capitalisation du marché boursier américain atteint 145% du produit intérieur brut (PIB) du pays, soit deux fois plus que le dernier record en la matière qui date de mars 2000, avant l'éclatement de la bulle Internet.

Citant d'autres signes, comme le ratio de rendement par action ajusté de l'inflation qui a grimpé à 26 - à quatre points du niveau atteint (30) à la veille du krach de 1929 -, M. Fisher s'alarme de ces «feux orange». «Nous devons veiller à ces développements pour ne pas être accusés d'avoir ressuscité le fantôme de l'exubérance irrationnelle», a-t-il lancé. M. Fisher fait référence à la célèbre expression utilisée par l'ancien patron de la Fed, Alan Greenspan, en 1996, pour décrire une surévaluation du marché des actions, quatre ans avant l'éclatement de la bulle technologique.

2 700 milliards de dollars de liquidité

Alimenté par les achats d'actifs de la Fed, le marché du crédit américain est aujourd'hui «inondé de liquidités», affirme-t-il, ajoutant qu'«une large part de l'argent injecté par la Fed dans l'économie a été conservé à l'écart plutôt que dépensé dans les proportions souhaitées». Les banques ont accumulé «un montant énorme de réserves»: 2 700 milliards de dollars contre 2 000 avant la crise, souligne-t-il. Ce membre votant cette année du Comité de politique monétaire (FOMC) se dit «plus que partisan» de la décision du comité de réduire les achats par la Fed de bons du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires qui sont passés de 85 milliards de dollars par mois en décembre à 55 milliards aujourd'hui. Il trouve toutefois cet abaissement «un peu léger».

Le banquier central se dit aussi partisan d'un message d'orientation monétaire («Forward guidance») plus énigmatique qu'explicite, estimant que des engagements précis ou chiffrés ne sont «pas crédibles». Il prône ainsi un message d'orientation monétaire de type «delphique» qui rappelle les réponses ambiguës de l'oracle de Delphes. «Cela revient à dire: voilà ce que nous pensons faire si l'économie évolue comme nous pensons qu'elle va le faire», résume-t-il. «L'orientation delphique clarifie votre pensée sur la politique monétaire sans faire de promesses (...). C'est plus obscur, plus énigmatique».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • raoul le 04.04.2014 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    ah parce qu'on en était sorti ?

  • Nastya le 04.04.2014 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont encore une fois nous dire que c'est la faute à la Russie??

  • igod le 04.04.2014 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    ils innondent le monde de leur "faux" $ puis ils nous mettent en garde contre la bull qu'ils ont creé . . . c'est sympa quand meme Merci la FED

Les derniers commentaires

  • badpenny le 05.04.2014 00:24 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous pensez avoir raison avec votre potentiel krach (tout comme moi d'ailleurs) Ouvrez un compte forex cela prends 5 min, vendez les indices Us de type Nasdaq, Dow, ou Snp...vous serez riches grâce à la chute vu que vous êtes si confiant. Le monde actuel est fait pour les opportunistes, comme dans la nature...celui qui chasse le plus, mange le plus, c'est malheureux mais c'est comme ca, les bisounours c'est à la télé!

    • Hervé le 06.04.2014 23:56 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord, il faut arrêter d'être naïf

  • raoul le 04.04.2014 17:11 Report dénoncer ce commentaire

    ah parce qu'on en était sorti ?

  • miguel le 04.04.2014 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    mensonge et argent qui nous dirige ! si les gens ne veulent pas voir ce qui ce passe, les yeux vont servir a pleurer, le pire c est que ca seras pour nos gosses !

  • Cœur révélateur le 04.04.2014 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    il sera trop tard. Les récents articles sur la FED, les Banques Centrales et l'Union des banques sont peu commentées, signe que les gens ont passé l'éponge sur 2008. Les banques centrales préparent sciemment la crise, ils pompent des liquidités sans contre-valeur dans l'économie, qui sert plus aux valeurs en bourse qu'à la relance de l'économie, les intérêts bas favorisent le transfert d'épargnes dans les investissements spéculatifs plus que les prêts pour relancer la croissance. Et il n'y a toujours pas d'interdiction juridique imposée aux banques d'épargnes de jouer au casino avec les dépôts

    • Folo le 04.04.2014 20:19 Report dénoncer ce commentaire

      Tout est dit

  • Bancoseptic le 04.04.2014 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est orchestré , étonnant que ce crash n'ai pas éclaté plus tôt ! Cette fois l'Ukraine risque d'être à l'origine (programmée) de la prochaine guerre (mondiale ?) "grâce à laquelle la mafia financière pourra se remplir les poches en dissimulant tous les trafics et manipulations monétaires !

    • bancophobe le 04.04.2014 14:08 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème est que si l'on se dirige vers une guerre mondiale (à mon humble avis c'est pour dans pas longtemps), vu les moyens militaires actuels, on atteindra allègrement les 500 millions de morts. La Banque s'en fout, elle en profitera pour masquer ses erreurs et faire repartir la machine.

    • Andrej le 04.04.2014 18:05 Report dénoncer ce commentaire

      Faux monsieur, archi faux! L'Ukraine n'est pas et ne sera pas à l'origine de quoi que ce soit. Vous, les Occidentaux êtes à l'origine de tous les malheurs, vous les américains, européens et l'Otan. C'est vous qui avez mis l'Ukraine à feu et à sang, c'est vous qui avez introduit la haine entre les communautés et c'est à cause de vous que la Crimée a été perdue. C0est encore vous qui soutenez une bande de criminels et de tueurs! Non, l'Ukraine ne sera pas la cause d'une guerre tout comme Sarajevo ne l'a pas été et tout comme la Pologne ne l'a pas été

    • igod le 04.04.2014 18:35 Report dénoncer ce commentaire

      tu as tout a fait raison a une nuance prés . c'est pas nous c'est eux , le 1% qui dirige le monde . les peuples ne sont que les outils cupides et manipulés de ses salopards. Effectivement ce 1 % est presque uniquement occidental mais que faire contre eux ? trop peu de gens ont les yeux ouverts !!

    • Andrej le 04.04.2014 19:10 Report dénoncer ce commentaire

      Sorry, je pensais aux politiques, dirigeants, industriels et financiers et non pas aux citoyens. Vous comme nous sommes à leur merci! Vous à la merci des vôtres et nous à la merci des nôtres et des vôtres. Restons au moins amis entre gens de bonne volonté! Je vais poster un petit texte de chanson que vous connaissez bien et c'est ce que la majorité des Ukrainiens, toute communauté confondue, pense actuellement.

    • Andrej le 04.04.2014 19:18 Report dénoncer ce commentaire

      Monsieur le président je vous fais une lettre, que vous lirez peut être si vous en avez le temps. Je viens de recevoir mes papiers militaires pour partir à la guerre avant mercredi soir. Je ne veux pas la faire je ne suis pas sur terre pour tuer des pauvres gens. C'est pas pour vous fâcher, il faut que je vous dise, ma décision est prise, je vais déserter. Refusez d'obéir, refusez de la faire, n'allez pas à la guerre, refusez de partir! S'il faut donner son sang donnez le vôtre, vous êtes bon apôtre Monsieur président (Boris Vian et Mouloudji) Paix!!

    • igod le 04.04.2014 23:08 Report dénoncer ce commentaire

      très beau texte , j'aime beaucoup Boris Vian !

    • Francky le 10.04.2014 09:45 Report dénoncer ce commentaire

      On se bat pour la patrie, on meurt pour les industriel, 1915. On se bat pour la liberté on meurt pour les financiers, 2015.