Selon «The Guardian»

02 janvier 2017 13:34; Act: 02.01.2017 14:42 Print

Juncker a-​​t-​​il freiné la lutte contre les rulings?

LUXEMBOURG - Selon des documents obtenus par «The Guardian», Jean-Claude Juncker aurait bloqué des réformes contre l'évasion fiscale alors qu'il était Premier ministre.

storybild

Jean-Claude Juncker a été Premier ministre du Luxembourg de 1995 à 2013. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L'actuel président de la Commission européenne est pointé du doigt par le quotidien britannique The Guardian. Dans un article publié dimanche, le journal révèle s'être procuré des documents confidentiels qui montrent comment Jean-Claude Juncker aurait bloqué des réformes destinées à lutter contre l'évasion fiscale des multinationales lorsqu'il était Premier ministre du Luxembourg et ministre des Finances.

Selon ces notes diplomatiques allemandes, c'est au sein d'un comité appelé «Code de conduite (fiscalité des entreprises)» que le Luxembourg aurait poussé à avorter des réformes contre l'optimisation fiscale afin de protéger son propre régime fiscal. Les efforts de la majorité des États membres pour limiter les pratiques fiscales agressives auraient été «régulièrement retardés, dilués ou tronqués» par quelques petits pays de l’Union européenne, «souvent conduits par le Luxembourg», explique The Guardian.

Le quotidien cite trois propositions auxquelles le Luxembourg se serait opposé. Celles-ci avaient notamment pour but de soumettre à un examen les accords conclus avec les multinationales, d'enquêter sur les «prêts hybrides» ou encore d'améliorer le partage d'informations fiscales entre les États membres. Contacté par le Guardian, le ministère luxembourgeois des Finances a refusé de commenter cette information, indiquant ne pas avoir connaissance des documents. Le cabinet de Jean-Claude Juncker s'est lui aussi abstenu de commentaires.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Moi. le 02.01.2017 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    "L'Europe des 28" solidaire ou celle "du chacun pour soi" ? Merci M. Juncker! Vive le Brexit!

  • jean luc le 02.01.2017 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Citoyen: vous ne voulez plus d'Europe? Vous rendez vous compte que le fonds de commerce de notre pays est exclusivement basé sur son appartenance à l'Union Européenne? Il semble pourtant évident que la fin de l'UE impliquerait un appauvrissement immédiat du pays... scénario a l'islandaise...

  • Ousman le 02.01.2017 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu moins d'hypocrisie serait de mise aussi. Le GDL vole la France? Combien, quelques millions? Eh bien ce n'est qu'une toute petite goutte. Des sociétés françaises, néerlandaises, anglaises et américaines exploitent la terre africaine (avec l'accord de leurs gouvernements respectifs), pétrole au Nigéria, minéraux dans la RDC et diamants et or en Afrique du Sud sans payer un seul cent de taxe, juste un petit pourboire aux dirigeants. Et là ce ne sont pas des millions qui sont en jeu mais des milliards et des milliards. Vous êtes épris de justice? Commencez à faire pression sur vos ministres

Les derniers commentaires

  • @Ousman le 03.01.2017 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est nous le pays le plus riche qui achète et gaspile le pétrole et les minerais rares prélevé sur le continent Africain. Etes vos prêts à payer votre smartphone 10 fois plus cher et à ne pas le changer tous les deux ans? Commencez par n'achetez que des biens de consomation fabriquer au GDL avec les matières premières de notre sol et sous sol!

    • JF1966be le 03.01.2017 17:58 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a des biens fabriqués au Luxembourg ? Et quelque chose dans le sous sol ?

  • Journaliste le 03.01.2017 17:02 Report dénoncer ce commentaire

    Même si c'est du réchauffé, il est important de rappeler les pratiques et les comportement de nos ministres qui ont facilités les fraudes et les évasions fiscales au détriement des pays voisins. Nous sommes Luxembourgeois, nous sommes concernés par le comportement de notre pays. Si d'autres pays ont des pratiques proches ou similaires c'est leurs problèmes, l'important est que le notre ne fasse pas de cadeaux fiscaux aux multinationales et que nous ne soyons pas perçus comme les complices de ceux qui cherchent à ne pas payer les impôts dû dans leurs pays respectifs.

  • Dalloz le 03.01.2017 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit !

  • dem 11 le 02.01.2017 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toujours trop trop facile de dire c'est choses après ,tout le monde sort des dossiers sur tout le monde .

  • RockyMouse le 02.01.2017 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La propagande politicienne veut diaboliser la fraude fiscale car ces beaux messieurs-dames ont tellement endetté leurs pays respectifs avec leurs politiques sociales populistes que les caisses sont archi- vides. Alors ils se mettent en chasse de la moindre piécette que vous aurez cachée dans un tiroir, horrible criminel fraudeur fiscal que vous êtes !