Sites luxembourgeois concernés

22 novembre 2016 15:15; Act: 22.11.2016 17:08 Print

Koch rachète l’intégralité de Guardian

LUXEMBOURG - Guardian Industries Corporation, qui emploie près de 700 personnes au Luxembourg, a cédé l’intégralité de ses parts à Koch Industries.

storybild

Guardian a installé son siège social européen à Bertrange en mars 2016. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Koch Industries, déjà en possession de 45,5% de Guardian Industries Corporation, va acquérir l’intégralité de l’entreprise, ont indiqué lundi les deux entités dans un communiqué. La reprise devrait être finalisée avant la fin du premier trimestre 2017. «Guardian est une organisation de classe mondiale et un leader dans la fourniture de produits innovants. Nous sommes impatients d'unir nos forces et nos compétences pour répondre au mieux aux besoins de nos clients», s'est réjoui Dave Robertson, CEO de Koch.

Guardian Industries Corporation, leader dans la fabrication de produits finis en verre, emploie quelque 17 000 personnes dans le monde dont 700 au Luxembourg à Bascharage, Dudelange et Bertrange où l’entreprise a installé son siège européen en mars dernier.

L'usine de Bascharage a notamment produit les quelque 150 000 m² de vitrage de la Burj Khalifa à Dubai.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un ancien de Guardian le 22.11.2016 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    cela risque de faire mal, et j'espère que le plan social 2012 ne va pas se reproduire avec 25 licenciements et 20% de perte de salaire

  • Mauvais le 22.11.2016 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Avec 30 expériences dans l'industrie, le rachat d'usine ou autre et toujours suivi de restructuration, ce qui signifie pour l'acquéreur malheureusement licenciements.

  • MATUVU le 22.11.2016 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    Certains employés arriviste et sans scrupules doivent faire beaucoup d'huile avec une simple olive. Chacun son tour pour les licenciements.

Les derniers commentaires

  • Bobo enervant le 22.11.2016 23:17 Report dénoncer ce commentaire

    Mais les employés et ouvriers de Guardian n ont pas à avoir peur. Leurs nouveaux patrons, les frères Koch, c est le tea party, exactement ceux qui sont plébiscité aux USA et en France. Les défenseurs du peuple.,

  • MATUVU le 22.11.2016 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    Certains employés arriviste et sans scrupules doivent faire beaucoup d'huile avec une simple olive. Chacun son tour pour les licenciements.

    • gege le 23.11.2016 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      a oui ca chauffe pour certains

  • Rigoberta le 22.11.2016 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    pas grave, on aura la minérie spatiale qui va créer des centaines d'emplois...le Ministre sait ce qu'il fait.

  • Mauvais le 22.11.2016 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Avec 30 expériences dans l'industrie, le rachat d'usine ou autre et toujours suivi de restructuration, ce qui signifie pour l'acquéreur malheureusement licenciements.

  • Un ancien de Guardian le 22.11.2016 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    cela risque de faire mal, et j'espère que le plan social 2012 ne va pas se reproduire avec 25 licenciements et 20% de perte de salaire