Zone euro

22 octobre 2014 13:06; Act: 22.10.2014 14:52 Print

La BCE aurait recalé Dexia aux «stress tests»

Dexia ferait partie des onze banques, parmi les 130 auditées par la Banque centrale européenne (BCE), qui auraient échoué aux évaluations mesurant leur capacité à résister à une crise.

storybild

La BCE, qui pratique ces tests sur quelque 130 banques de la zone euro, assurera la supervision de l'ensemble du secteur à compter du 4 novembre 2014. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 11 banques de six pays européens pourraient avoir échoué aux tests de résistance menés par la Banque centrale européenne (BCE) à l'échelle de la zone euro, rapporte mercredi l'agence de presse espagnole EFE. Selon le site du quotidien belge Le Soir, la banque belge Dexia figurerait parmi les recalées.

Les résultats des «stress tests» conduits par la BCE et l'Autorité bancaire européenne (ABE) seront publiés dimanche à 12h. Trois banques grecques, trois italiennes et deux autrichiennes font partie, selon les premiers résultats, des banques recalées à ces tests. L'article ne parle pas du montant des capitaux que ces établissements devraient lever et précise que les résultats sont encore susceptibles d'évoluer.

Après la publication de ces informations, l'euro a reculé passant sous 1,27 dollar. Les principaux marchés boursiers ont lâché du lest. L'agence de presse espagnole rapporte également qu'une banque chypriote, une portugaise et donc une belge auraient échoué aux tests. Ces tests, conjugués à une «revue de la qualité des actifs» (AQR) des banques, permettent de mesurer la capacité de résistance des banques à divers scénarios économiques, y compris un scénario «stressé» de récession, pour déterminer si elles doivent lever des fonds propres et renforcer leur solvabilité.

(PP / L'essentiel)