Âpres négociations

20 avril 2017 16:00; Act: 20.04.2017 16:12 Print

La Grèce veut un compromis sur sa dette

Athènes a appelé jeudi le FMI et l'Allemagne à conclure un «compromis» sur l'allègement de sa dette publique pour ouvrir la voie à sa sortie de crise.

storybild

La dette grecque est l'objet d'âpres négociation au niveau de l'UE et des institutions financières depuis de nombreuses années. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

La réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, à laquelle participeront vendredi et samedi les ministres des Finances de la zone euro, sera l'occasion pour Athènes de demander un «accord sur un cadre général» d'un allègement à moyen terme de sa dette publique, a déclaré dans un point de presse le porte-parole du gouvernement, Dimitris Tzanakopoulos. «C'est au tour du FMI et de l'Allemagne de faire des concessions pour trouver un compromis».

Le FMI et l'Allemagne s'opposent depuis des mois sur la question de l'allègement de sa dette promis aux Grecs en échange de leurs efforts d'austérité. Le premier réclame un allègement substantiel pour participer financièrement au renflouement grec tandis que la seconde renvoie la question à après ses élections législatives fin 2017, tout en exigeant que le FMI verse son écot au programme de prêts à Athènes. Un accord entre eux pour «déterminer autant que possible les mesures à moyen terme d'allègement de la dette» permettrait, selon M. Tzanakopoulos, aux ministres des Finances de la zone euro d'avaliser la poursuite du programme de redressement grec.

Cet épilogue, ajourné depuis des mois, ouvrirait la voie à un nouveau versement d'argent frais au pays avant juillet, quand il devra faire face à des échéances de 7 milliards, et à la préparation de son retour sur les marchés, prévu après août 2018. Pour le préparer, les représentants des créanciers du pays (UE-BCE-FMI) est attendu à Athènes le 25 avril, a indiqué M. Tzanakopoulos, une date que la Commission européenne n'a pas confirmée dans l'immédiat. Leur visite doit permettre de finaliser les nouvelles mesures, dont une 14ème baisse des retraites, que le gouvernement grec s'est engagé auprès de ses créanciers à mettre en place en 2019 et 2020. Le gouvernement entend les faire voter «durant la première quinzaine de mai».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • petitevoix le 20.04.2017 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le programme du Président pour développer l économie de son pays en protégeant ses citoyens il est oú? Il a fait quoi depuis que lUE a donné qqs millions d Euros ?

  • disperdal le 20.04.2017 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Philippe. Et on répétera ce geste tous les 4-5 ans bien sur. Très vaste programme.

  • Philippe le 20.04.2017 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si tous les pays décidaient à l'unanimité de supprimer toutes les dettes ? Ça ferait mal au portefeuille des banquiers, probablement des épargnants (qu'on pourrait dédommager avec les économies réalisées sur les paiements des intérêts ). Mais ça relancerait complètement l'économie mondiale, permettrait d'investir dans la transition écologique indispensable à notre survie à court terme ... Et si ensemble on faisait ce pied de nez au capitalisme pour sauver l'humanité ?

Les derniers commentaires

  • petitevoix le 20.04.2017 21:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le programme du Président pour développer l économie de son pays en protégeant ses citoyens il est oú? Il a fait quoi depuis que lUE a donné qqs millions d Euros ?

  • luxit le 20.04.2017 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    encore....bon alors moi aussi je vais demander à l'europe d'alléger le prix de ma maison, faut arreter avec l'europe, vive le luxit

  • disperdal le 20.04.2017 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Philippe. Et on répétera ce geste tous les 4-5 ans bien sur. Très vaste programme.

  • Philippe le 20.04.2017 16:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et si tous les pays décidaient à l'unanimité de supprimer toutes les dettes ? Ça ferait mal au portefeuille des banquiers, probablement des épargnants (qu'on pourrait dédommager avec les économies réalisées sur les paiements des intérêts ). Mais ça relancerait complètement l'économie mondiale, permettrait d'investir dans la transition écologique indispensable à notre survie à court terme ... Et si ensemble on faisait ce pied de nez au capitalisme pour sauver l'humanité ?

    • @Philippe. le 20.04.2017 16:51 Report dénoncer ce commentaire

      Cela supposerait que les dettes sont toutes détenues par les banques. Hors, la vaste majorité des obligations d'Etat (hormis l'Italie) sont détenus par les Etats tiers. Donc cela ne ferait que toucher votre portefeuille .. via des augmentations d'impôts.

    • Philippe le 20.04.2017 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      J'ai précisé que tous les états devraient jouer le jeu ...