Scandale fiscal

05 novembre 2014 22:15; Act: 06.11.2014 14:39 Print

Le dumping fiscal secret du Luxembourg révélé

LUXEMBOURG - Plus de 340 sociétés multinationales auraient bénéficié d'accords fiscaux secrets avec le Grand-Duché. L'information a été révélée mercredi soir.

storybild

Ces accords ont permis à de grandes entreprises internationales telles que Pepsi, Ikea ou encore Fedex de transférer des centaines de milliards d'euros au Grand-Duché.

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Une enquête réalisée en partenariat avec le consortium de journalisme d’investigation américain International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) et quarante médias étrangers («The Guardian» au Royaume-Uni, le «Süddeutsche Zeitung» en Allemagne, la télévision publique canadienne Canadian Broadcasting Corporation, le «Asahi Shimbun» au Japon, «Le Monde» en France), révèle les dessous du système fiscal luxembourgeois.

Des centaines de milliards d’euros ont été transférés au Luxembourg sur la base d’accords fiscaux secrets. Ces accords ont permis à des entreprises telles que Pepsi, Ikea ou encore Fedex de déplacer des centaines de milliards d’euros au Grand-Duché, ou encore de transférer leurs avoirs, leur évitant ainsi de payer des milliards d’euros de taxes dans leur pays d’origine.

Une étude de 28 000 pages

548 rulings (accords à l’amiable avant impôts) ont été mis au jour. Ils permettaient aux sociétés étrangères s'installant au Luxembourg de bénéficier d’un taux d’imposition très avantageux, pouvant parfois descendre jusqu'à 1%, au lieu des 20% usuellement pratiqués.

Ces sociétés ont transféré des centaines de milliards d’euros via le Luxembourg et évité de payer des milliards d’euros de taxes, explique l’étude de presque 28 000 pages de documents fiscaux confidentiels disséqués par une équipe de plus de 80 journalistes, établis dans 26 pays.

Ces documents concernent la période de 2002 à 2010, qui correspond à l’ère du gouvernement de Jean-Claude Juncker, aujourd’hui président de la Commission européenne, et sont issus des accords passés par la société PricewaterhouseCoopers. De nombreux autres accords semblables auraient été conclus avec des sociétés du même type.

Découvrez l'ensemble des documents publiés en suivant ce lien.


(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • patwullmaus le 06.11.2014 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    remercions la politique CSV, pour services rendus a la nation, alors maintenant economisons sur le tram, les gros projets sans interets, et du courage au nouveau gouvernement, et encore ils ne savent pas tout des revelations futures sont attendus et bouleverseront le Luxembourg, mais aussi la CCE, non a l'Europe non au suicide économique

  • girouette le 06.11.2014 06:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo ! Un plus pire que l'autre !

  • Surfer le 06.11.2014 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Cool ! Bientôt on pourra acheter des maisons et des Audi A6 pour une bouchée de pain ! ;-)

Les derniers commentaires

  • c-president le 07.11.2014 07:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'EST UN SCANDALE !!! On nous prends pour des gens stupide ! Comme par hasard, ces journalistes attendant que Juncker soit élu pour révéler cet affaire.

  • le prophete du 57 le 06.11.2014 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je plussoie. Je ne suis donc pas tout seul, le monde évolue, et dans le bon sens

  • one more le 06.11.2014 21:55 Report dénoncer ce commentaire

    Et qu'en est-il du Royaume-Uni?

  • citoyen le 06.11.2014 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Que serait le Luxembourg sans ses banques et toutes ses magouilles financieres. Rien. Il donne du travail à plus de cent mille frontaliers et aprés? Est ce une raison pour tricher à grande échelle au niveau des relations financieres. Le Luxembourg retiré d'une liste grise des paradis fiscaux ferait bien de retrouver sa place sur la liste noire .

    • CRISTIANO le 06.11.2014 17:45 Report dénoncer ce commentaire

      + 100000000

    • Gilles le 06.11.2014 18:02 Report dénoncer ce commentaire

      Dans les années 80, il était une fois l histoire de deux troupeaux vivant dans des prairies, toutes deux vertes " la France et le Luxembourg". Lorsque que le troupeau de France se contentait simplement de brouter son herbe grasse, sans se soucier du lendemain, le troupeau du Luxembourg lui, reflechissait déjà à comment replanter de la bonne herbe grasse pour les années suivantes. Pourquoi l intelligence d un troupeau devrait être sanctionnée? surtout quand tout ceci est legal!

    • Pragma le 06.11.2014 18:46 Report dénoncer ce commentaire

      Ouhaaa ... vous semblez porter des jugements rapides et dignes d'un membre du gouvernement français ... Tout d'abord, il ne s'agit pas d'évasion fiscale mais d'optimisation fiscale, et c'est connu de tous et légal depuis toujours. Ensuite, le Lux. ne gagne pas beaucoup dans cette affaire, mais peut etre qu'ici on préfère gagner un peu de quelque chose que beaucoup de rien. Ensuite, pourquoi les entreprises optimisent leur fiscalité ? N'est-ce pas en raison de l'hyper-fiscalité dans les pays voisins pour permettre aux brillants et honnêtes politiciens de payer leur clientélisme électoral ?

    • Pragma le 06.11.2014 18:55 Report dénoncer ce commentaire

      Pour conclure : l'optimisation fiscale n'existerait pas si les entreprises n'étaient pas hyper-taxées par les politiciens incompétents qui se font ré-élire en promettant à chaque fois la lune et on rase gratis demain, et par la majorité qui y croit et qui vote pour eux. Ensuite, quelles entreprises investiraient et immobiliseraient des sommes importantes dans des pays hyper-fiscalisés si aucune optimisation fiscale existait ? La France ou la Belgique, même l'Allemagne avec son grand nombre de gens à faible pouvoir d'achat, ne sont pas des marchés stratégiques mais captifs. A méditer ...

  • Citoyen le 06.11.2014 17:05 Report dénoncer ce commentaire

    Des agents des douanes françaises ont révélé ce genre de pratique depuis des années mais des politiques de la région thionvilloise ont voulu supprimer le peu de controles existants encore à la frontiere . Luxembourg pays d' évasion fiscal ,repaire de l'argent sale des ressortissants de l'union européénne et des mafieux du monde entier et des sociétés qui ne veulent pas payer d'impot. Juncker démission!! Gouvernement luxembourgeois complice de l'évasion fiscale au niveau mondial!

    • Honte à vous citoyen le 07.11.2014 08:59 Report dénoncer ce commentaire

      Ca y est,vous êtes soulagé d'avoir pu vider votre sac?? Vous avez quand même oublié quelque chose à savoir que aussi sale peut être notre pays il n'est pas encore asser sale pour empêcher que certains étrangers ( +- 200.000) passent tous les jours la frontière pour venir y gagner de quoi nourrir la famille et s'offrir une vie décente même si l'argent pue comme vous le sous entendez,dites vous aussi que nous pouvons tout recommencer à 0 chez nous ce qui n'est pas le cas pour les étrangers,ils devront subir chez eux.