À New York

03 décembre 2017 12:02; Act: 03.12.2017 12:01 Print

Payer sa glace en bitcoin? Possible mais pas donné

À New York, une échoppe vend des glaces que l'on peut aussi payer avec la monnaie virtuelle. Seul hic: elle coûte presque le double du prix normal.

storybild

La glace passe de 5 à 9,29 dollars en bitcoin. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«Vous payez en cash, en carte ou en monnaie virtuelle?» À New York, cette phrase relève encore de l'anecdote, une transaction en bitcoin au comptoir pouvant revenir cher. Mais pour les «geeks», la crypto-devise s'utilise aisément en ligne. Chez Melt Bakery, une échoppe du sud de Manhattan, il ne se vend qu'un produit: de la glace entourée de deux cookies. Et ce petit plaisir peut se régler en bitcoin.

Pour garnir son portefeuille électronique de cette monnaie, nul besoin d'être un génie de l'informatique. Il suffit d'en acheter avec ses coordonnées bancaires sur des plateformes spécialisées ou directement avec des billets dans un distributeur automatique. À la caisse de Melt, une application de téléphone et quelques manipulations suffisent pour que le virement d'un écran à l'autre se concrétise. Mais il doit être validé par des utilisateurs connectés au réseau, ce qui peut prendre quelques minutes et engendre des frais variables.

«Juste pour se faire de la pub»

Résultat: le sandwich glacé au chocolat à cinq dollars revenait jeudi à 9,29 dollars en bitcoin. Dans la métropole américaine, les commerçants endossant la monnaie virtuelle restent rares. «C'est juste pour se faire de la pub», assène Nick Allen. «Le bitcoin ne sera jamais utilisé à grande échelle dans la vraie vie, les frais de transaction sont trop élevés et les patrons n'ont aucun moyen de vérifier les transactions enregistrées par leurs employés.»

Affalé dans un canapé du Bitcoin Center, un petit local niché dans le quartier de Soho, ce jeune homme de 24 ans est pourtant un adepte des crypto-monnaies: tout dollar qu'il gagne est immédiatement converti. Ses achats, il les fait en ligne. Comme la dizaine de bouteilles de jus de légumes et de fruits tout juste livrées qui traîne à ses pieds. Il se procure des cartes cadeaux sur une plateforme en ligne où, dit-il, les vendeurs «accordent plus de valeur au bitcoin».

En quelques clics, il obtient ainsi, pour l'équivalent de 36 dollars, de quoi se faire livrer pour 100 dollars de nourriture sur le site UberEats. Il s'est en revanche trouvé bien embêté lors d'un récent séjour à Amsterdam où, sans carte de crédit et avec seulement 200 euros en liquide, il n'a déniché aucun endroit où «convertir» ses bitcoins.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 20-100 le 03.12.2017 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    On nous a tant vanté l'euro car il permettait au citoyen lambda d'éviter les risques et les coûts de change en Europe. Maintenant voilà que le même lambda se met à vouloir détenir et à payer dans une monnaie sans base et dont les oscillations -donc les risques de perte- sont sans commune mesure avec celles des anciennes monnaies nationales...

  • Alain le 03.12.2017 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois que le lightning network arrivera, qu'une transaction pourra être confirmée en moins de 10 secondes, le cours bitcoin va encore grimper en flèche. Le bitcoin est déjà dans le top 30 des monnaies mondiales. Il grimpe encore car si il continue sur sa lancée, il remplacera à terme bien d'autres monnaie, à commencer par les monnaies de pays ayant subi l'hyperinflation. Une fois qu'une grande enseigne comme Amazon ou une chaine de supermarché acceptera les bitcoins, là ça va flamber... !

  • Genie le 03.12.2017 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La monnaie du futur ! J’espère qu’elle puise se developer plus concrètement au Luxembourg

Les derniers commentaires

  • Alain le 03.12.2017 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois que le lightning network arrivera, qu'une transaction pourra être confirmée en moins de 10 secondes, le cours bitcoin va encore grimper en flèche. Le bitcoin est déjà dans le top 30 des monnaies mondiales. Il grimpe encore car si il continue sur sa lancée, il remplacera à terme bien d'autres monnaie, à commencer par les monnaies de pays ayant subi l'hyperinflation. Une fois qu'une grande enseigne comme Amazon ou une chaine de supermarché acceptera les bitcoins, là ça va flamber... !

    • Petroleum le 04.12.2017 08:02 Report dénoncer ce commentaire

      Le Ligthning Network, c'est quoi encore ce truc? Ca sert à quoi d'utile (utile j'ai dit)? J'en connais qui vont se planter méchamment!

  • Genie le 03.12.2017 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La monnaie du futur ! J’espère qu’elle puise se developer plus concrètement au Luxembourg

    • Veritas le 04.12.2017 08:16 Report dénoncer ce commentaire

      Monnaie du future? Sûrement pas. Monnaie basée sur un système pyramidal qui va se planter. Ceux qui avaient investis dans le bitcoin par le passé ont fait un peu d'argent, le problème étant que le bitcoin va se dévaloriser à un certain moment et ceux qui détiennent encore des actions vont tout perdre, vu que personne ne va acheter des bitcoins en chute libre (999,99 perte de valeur).

  • 20-100 le 03.12.2017 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    On nous a tant vanté l'euro car il permettait au citoyen lambda d'éviter les risques et les coûts de change en Europe. Maintenant voilà que le même lambda se met à vouloir détenir et à payer dans une monnaie sans base et dont les oscillations -donc les risques de perte- sont sans commune mesure avec celles des anciennes monnaies nationales...