Emploi au Luxembourg

24 mars 2017 09:00; Act: 24.03.2017 12:19 Print

Pour les jeunes, la mission passe avant

LUXEMBOURG - Les jeunes ont de nouvelles attentes dans l'entreprise, ce qui peut créer des conflits entre générations.

storybild

Les jeunes sont moins attachés à l'entreprise qu'à la mission.

Une faute?

«C'est la première fois que quatre générations aussi différentes cohabitent dans le monde de l'entreprise», résume Béatrix Charlier, fondatrice du cabinet P'OP dans la capitale, en évoquant notamment la maîtrise des nouvelles technologies, mais pas seulement.

«Un jeune n'hésitera pas à signer trois contrats pour choisir à la dernière minute celui qui lui convient le mieux. Ou même à interrompre une période d'essai qui se passe bien parce que la mission ne lui plaît plus», explique-t-elle. Un constat confirmé par Marc Raynaud, spécialiste du management intergénérationnel, invité par l'Institut pour le mouvement sociétal Luxembourg à s'exprimer lors d'une conférence: «Les jeunes ont constamment besoin de nouvelles missions. Deux ans dans une entreprise, c'est beaucoup pour eux».

Les entreprises ont donc pour défi «d'adapter leur système de gestion de carrière», mais également le rapport à la hiérarchie. «Les générations Y et Z ne veulent plus d'un père ou d'un professeur comme manager», poursuit-il. «Oubliez les entretiens annuels, le feedback doit être immédiat», renchérit Béatrix Charlier. Autant de divergences qui créent des conflits dans l'entreprise. Selon l'étude présentée par Marc Raynaud, huit sociétés européennes sur dix constatent ainsi un développement des oppositions intergénérationnelles.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • marliche le 27.03.2017 01:03 Report dénoncer ce commentaire

    Mr Holzer vous soulevez un réel problème que je vis au quotidien et qui se traduit par l'emploi précaire. Je valide votre constat. Votre dernier paragraphe sera-t-il développé prochainement? Si oui, je voudrais avoir des infos sur les différentes adaptations par branches menées dans lesPME et des Grandes entreprises

Les derniers commentaires

  • marliche le 27.03.2017 01:03 Report dénoncer ce commentaire

    Mr Holzer vous soulevez un réel problème que je vis au quotidien et qui se traduit par l'emploi précaire. Je valide votre constat. Votre dernier paragraphe sera-t-il développé prochainement? Si oui, je voudrais avoir des infos sur les différentes adaptations par branches menées dans lesPME et des Grandes entreprises

    • Béatrix Charlier le 27.03.2017 12:20 Report dénoncer ce commentaire

      Bonjour @marliche, La rétention des talents Y passe obligatoirement par une adaptation. Si vous souhaitez des informations sur le sujet, je vous propose de visionner le retour d'expérience dans le cadre d'une PME ici: Bien à vous