Royaume-Uni

07 décembre 2017 12:06; Act: 07.12.2017 12:14 Print

Vers la naissance d'un géant du jeu en ligne

Les groupes britanniques de paris GVC et Ladbrokes Coral ont annoncé jeudi discuter d'une acquisition du second par le premier pour un montant maximal de 3,9 milliards de livres.

storybild

Ladbrokes Coral est active dans le jeu en ligne, mais dispose surtout de nombreuses boutiques de paris et de machines à sous (photo: Peter Stephens)

Sur ce sujet

«Les conseils d'administration de Ladbrokes Coral et de GVC annoncent mener des discussions détaillées sur une possible combinaison de leur activité, après la réception par Ladbrokes Coral d'une proposition non-contraignante de GVC à propos du rachat de l'ensemble du capital de Ladbrokes Coral», ont annoncé dans un communiqué les deux groupes de paris en ligne. «Une transaction doperait la présence du groupe élargi dans plusieurs des principaux marchés régulés du pari en ligne, notamment au Royaume-Uni, en Italie et en Australie», ont expliqué les deux groupes.

GVC est un géant du jeu d'argent en ligne, présent aussi bien dans les paris sur les compétitions sportives que dans les jeux de hasard ou le poker sur internet. Son siège est situé sur l'île de Man. Basé à Londres, Ladbrokes Coral est active elle aussi dans le jeu en ligne mondial, mais dispose surtout de nombreuses boutiques de paris et de machines à sous dans les villes britanniques. Selon les termes envisagés, GVC acquerrait les actions de Ladbrokes Coral notamment via un mélange de versement en numéraire et en actions GVC. Le capital de Ladbrokes Coral serait valorisé pour un montant qui pourrait atteindre jusqu'à 3,9 milliards de livres (4,4 milliards d'euros).

La direction exécutive du groupe fusionné serait confiée à l'actuel directeur général de GVC, Kenneth Alexander, même si l'attribution du reste des postes de direction doit encore être précisée. Les deux groupes ont toutefois ajouté que les conditions financières de la transaction dépendraient de décisions des autorités britanniques, qui sont en train de passer en revue les conditions d'utilisation des machines à sous au Royaume-Uni afin de réduire l'addiction au jeu.

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.