Via le Luxembourg

12 mars 2015 15:44; Act: 12.03.2015 17:13 Print

Vivienne Westwood accusée d'évasion fiscale

LUXEMBOURG/LONDRES - La célèbre styliste Vivienne Westwood aurait fraudé le fisc britannique pendant des années via une société installée au Luxembourg.

Voir le diaporama en grand »

Vivienne Westwood

op Däitsch
Une faute?

La prêtresse de la mode est dans de sales draps. Selon The Telegraph, Vivienne Westwood (via une de ses entreprises) verserait deux millions d'euros par an à Latimo SA, une société offshore installée au Luxembourg. Le quotidien britannique estime qu'à cause de cette société le fisc britannique ne met pas la main sur près de 500 000 euros par an. En 2002, la styliste a cédé l'intégralité des droits de ses marques à Latimo SA. Cette société offshore est donc devenue la société mère.

Rien d'étonnant dans cette pratique d'optimisation fiscale. D'autres stylistes ont d'ailleurs déjà été pointés du doigt. Ainsi, en avril 2013, les stylistes italiens Dolce et Gabbana ont été condamnés pour évasion fiscale, également via le Luxembourg. En janvier 2014, c'était Prada qui était accusé. Mais le cas de Vivienne Westwood est plus sensible.

La légende de la mode est en effet également connue pour son engagement politique au sein du parti écolo britannique, parti qui veut interdire l'usage de sociétés offshores... C'est d'autant plus embarrassant que Vivienne Westwood a récemment fait don de 300 000 livres sterling au parti!

(FR/L'essentiel)