Parc d'attractions

09 juin 2015 09:00; Act: 09.06.2015 16:41 Print

Walygator investit pour sortir de l’ancien temps

MAIZIÈRES-LÈS-METZ - Walygator continue de se réinventer à coups de millions d’euros.

storybild

Les zones jugées obsolètes sont progressivement réaménagées, à l’image de la nouvelle, Dino World.

Sur ce sujet
Une faute?

«L’objectif est de continuer de transformer le parc d’année en année, et de monter en gamme», lance Jacqueline Lejeune, présidente de Walygator, le parc d’attractions au nord de Metz. Cette dynamique se traduit par le lancement de Dino World. L’ancienne zone de rafting a été complètement réaménagée pour la peupler de dinosaures et offrir un périple humide à l’ère jurassique. Mais aussi un petit tour à vélo, «typiquement familial», avec Dino Bike. Quelque 1,2 million d’euros ont été investis dans cette nouvelle zone.

Attentive aux commentaires sur les réseaux sociaux, Jacqueline Lejeune a aussi engagé 100 000 euros dans les deux fast-foods. «L’attente y était jugée trop longue et la cuisson pas toujours top. Nous avons désormais un équipement similaire à celui des grandes chaînes de restauration rapide», dit la patronne, qui emploie une quarantaine de salariés permanents et autour de 300 saisonniers. Depuis 2013 et la reprise du parc par la nouvelle équipe dirigeante, 10 millions d’euros y ont été injectés, dont la majeure partie en autofinancement. La politique porte ses fruits. Le dernier exercice s’est soldé sur un bénéfice légèrement supérieur à un million d’euros, «le premier depuis huit ans».

Avec 441 000 entrées lors de la dernière saison, le chiffre d’affaires s’est établi à 8,26 millions d’euros, contre 5,17 millions en 2013. Pour celle en cours, la trajectoire est ascendante, avec une hausse d’une trentaine de pour cent du nombre de visiteurs et du chiffre d’affaires sur un an, à fin mai 2015. Le public luxembourgeois est une cible privilégiée dans cette stratégie de montée en gamme, avec une grosse campagne de publicité prévue au Grand-Duché à la mi-juin.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eric K. le 09.06.2015 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour les efforts, continuez comme ça :-)

  • Ju Lie le 09.06.2015 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ils feraient mieux de restaurer les manèges existants !! Une barre de sécurité en métal d'un manège a violemment tapé l'arriere de la tete de mon fils (4 ans) et j'ai laissé un mot dans le cahier à l'accueil, personne n'a jamais pris contact avec moi ! Et c'est la 2ème année consécutive que nous avons les pass ! C'est honteux !

  • LeFranchouillard le 09.06.2015 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Hah ben si c'est le public luxembourgeois qui est la cible marketting, il suffit de mettre des metwurscht et des grompere au menu des fastfood, une cahute a roulette Boefferding, et tant qu'on y est mettre un autorail suspendu direct entre la frontiere et le parc, le public français, de toute façon il a plus le pognon pour y aller.

Les derniers commentaires

  • Ju Lie le 09.06.2015 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ils feraient mieux de restaurer les manèges existants !! Une barre de sécurité en métal d'un manège a violemment tapé l'arriere de la tete de mon fils (4 ans) et j'ai laissé un mot dans le cahier à l'accueil, personne n'a jamais pris contact avec moi ! Et c'est la 2ème année consécutive que nous avons les pass ! C'est honteux !

    • Art Hur le 09.06.2015 17:41 Report dénoncer ce commentaire

      Si c'st honteux, pourquoi alors reprendre le pass ? ;-)

  • Laura le 09.06.2015 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Attentive aux commentaires des réseaux sociaux ? Quand on se permet de faire une critique sur une expérience vécue, le message est censuré et l'utilisateur bloqué... C'est sûr qu'en supprimant les commentaires négatifs, c'est facile de prendre en compte les demandes... Y'en a plus !

  • Eric K. le 09.06.2015 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo pour les efforts, continuez comme ça :-)

  • LeFranchouillard le 09.06.2015 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Hah ben si c'est le public luxembourgeois qui est la cible marketting, il suffit de mettre des metwurscht et des grompere au menu des fastfood, une cahute a roulette Boefferding, et tant qu'on y est mettre un autorail suspendu direct entre la frontiere et le parc, le public français, de toute façon il a plus le pognon pour y aller.

    • Niala V le 09.06.2015 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      Excellent la caricature (mais pas si lointaine) !

    • Bravo le 09.06.2015 14:06 Report dénoncer ce commentaire

      Pour les Luxembourgeois tout est mauche et sale en France , je ne pense pas qu'ils se rabaissent en se mélangeant aux Français dans un parc d'attraction ! Puis la rigolade ce n'est pas leur fort ,et pour critiquer ensuite et en faire un sujet de discution supplémentaire , qu'ils restent chez eux . Ceci dit la journée de Samedi + nocturne était formidable , Bravo de ce bonheur pour nos enfants !!!!

    • Vive la France le 09.06.2015 15:09 Report dénoncer ce commentaire

      Merci pour ces messages très constructifs!

    • Vive l'Europe le 09.06.2015 18:22 Report dénoncer ce commentaire

      je dirais meme plus vive la grande région!

    • Laurent le 09.06.2015 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      Ce parc se trouve en France par le biais d'une société luxembourgeoise ainsi vos critiques sur le Luxembourg arrange bien