Concurrence

12 mars 2021 08:54; Act: 12.03.2021 09:11 Print

Alibaba risque une amende record en Chine

Alibaba risque une amende record en Chine pour pratiques anti-concurrentielles, rapporte vendredi le «Wall Street Journal».

storybild

Le groupe fait depuis fin décembre l'objet d'une enquête du régulateur pour «suspicion de pratiques monopolistiques». (photo: AFP/str)

Sur ce sujet
Une faute?

L'amende pourrait dépasser les 975 millions de dollars (815 millions d'euros) payés en 2015 par le fabricant américain de puces électroniques Qualcomm, la plus grosse amende antimonopole jamais infligée jusqu'ici par Pékin, croit savoir le quotidien des affaires, le Wall Street Journal .

Ni Alibaba ni l'Administration nationale de la régulation des marchés n'avaient répondu vendredi, en milieu de journée, aux questions de l'AFP sur ces informations. Le groupe fondé par le charismatique milliardaire Jack Ma fait depuis fin décembre l'objet d'une enquête du régulateur pour «suspicion de pratiques monopolistiques».

Une exclusivité demandée

Les autorités n'avaient alors guère fourni de détails sur ce qui est reproché à Alibaba, mis à part «un accord d'exclusivité» non précisé. Selon le WSJ, les autorités reprochent au groupe d'obliger des commerçants qui vendent sur ses sites à lui accorder l'exclusivité, en s'interdisant de commercialiser leurs biens ou services sur d'autres plateformes de vente en ligne.

Le groupe est dans le collimateur du pouvoir depuis début novembre, avec l'annulation in extremis de l'introduction en Bourse de l'entreprise de paiement en ligne qu'il a fondé, Ant Group. Elle devait battre tous les records à Shanghai et Hong Kong.

Cette annulation faisait suite à un discours de Jack Ma, dans lequel le milliardaire avait critiqué le rôle des régulateurs financiers chinois. Beaucoup d'observateurs y avaient vu un rappel à l'ordre du régime communiste, d'autant que M. Ma a ensuite disparu de la sphère publique pendant plusieurs mois.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cequifaut le 12.03.2021 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah la democratie chinoise,si poétique se ferait du bien a certains ici

Les derniers commentaires

  • cequifaut le 12.03.2021 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah la democratie chinoise,si poétique se ferait du bien a certains ici