Turquie-États-Unis

15 août 2018 10:35; Act: 16.08.2018 14:22 Print

Ankara réplique et accroît ses droits de douane

Le gouvernement turc vise une large gamme de produits américains comme les véhicules de tourisme ou encore certaines boissons alcoolisées.

storybild

Recep Tayyip Erdogan devra se passer d'iPhones s'il met ses menaces à exécution.

Sur ce sujet
Une faute?

La Turquie a fortement augmenté mercredi les tarifs douaniers de plusieurs produits en provenance des États-Unis, en réponse à une mesure similaire prise par Washington, sur fond de fortes tensions entre les deux pays. «Les taxes à l'importation de certains produits ont été augmentées réciproquement aux attaques délibérées de l'administration américaine sur notre économie», a tweeté le vice-président, Fuat Oktay.

Cette augmentation des taxes à l'importation a été annoncée par un décret signé par le président Recep Tayyip Erdogan et publié au «Journal officiel». Une large gamme de produits sont concernés, comme les véhicules de tourisme, dont les tarifs douaniers s'élèvent désormais à 120%, certaines boissons alcoolisées (140%), le tabac (60%) ou encore le riz et certains produits cosmétiques.

D'après l'agence de presse étatique turque Anadolu, ces nouveaux taux représentent un doublement des tarifs qui existaient jusqu'ici. Cette décision survient au moment où les relations entre Ankara et Washington sont au plus bas, du fait notamment de la détention en Turquie pendant un an et demi d'un pasteur américain, désormais assigné à résidence.

Dans le cadre de mesures de rétorsion allant crescendo, le président américain, Donald Trump, avait annoncé vendredi le doublement des tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium turcs. Cette mesure avait accéléré la chute de la devise turque, qui a perdu le même jour 16% face au billet vert. La livre turque semblait reprendre quelques couleurs en début de semaine, s'échangeant à 6,33 contre le billet vert mercredi matin.

L'augmentation des tarifs douaniers sur les produits américains survient également au lendemain de l'annonce par M. Erdogan que la Turquie boycotterait les appareils électroniques américains. «S'ils ont des iPhone, il y a des Samsung de l'autre côté», a-t-il déclaré.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • snatch8008 le 15.08.2018 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pays européens devraient s’en inspirer au lieu de taxer des produits comme le bourbon ou les Harley Davidson que peu achètent. A quand une Europe forte et non plus vassale des États-Unis? L’Europe est devenue la risée du monde!

  • Paraburne le 15.08.2018 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas un IPhone,qu’il tient près de sa tronche ? :-)

  • Grand Maître le 15.08.2018 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il prend les autostoppeurs. ..

Les derniers commentaires

  • Knopchen le 16.08.2018 21:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Président Erdogan, grâce à son habilité politique, dispose aujourd’hui de pouvoirs exorbitants. S’il peut manipuler son peuple, les marchés sont occupés à lui montrer les limites de sa puissance. Ceci se fera aux frais des turcs, bien entendu.

  • Knopchen le 16.08.2018 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec 34% de baisse de la TL, les touristes vont se ruer en Turquie.

  • torolkozo le 15.08.2018 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paul, avec la dévaluation de la monnaie, bientôt ils ne pourront plus rien acheter sauf l'essentiel. L'inflation est galopante !

    • Gordo le 16.08.2018 11:45 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison torolkozo, L'inflation est galopante et en plus bientôt ils ne pourront plus rien acheter !

    • Torol Kosso le 16.08.2018 19:37 Report dénoncer ce commentaire

      Inflation galopante? S'agit il d'un cheval?

  • Grand Maître le 15.08.2018 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il prend les autostoppeurs. ..

    • Auto le 16.08.2018 14:14 Report dénoncer ce commentaire

      Oui!

  • snatch8008 le 15.08.2018 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pays européens devraient s’en inspirer au lieu de taxer des produits comme le bourbon ou les Harley Davidson que peu achètent. A quand une Europe forte et non plus vassale des États-Unis? L’Europe est devenue la risée du monde!