Allemagne

18 février 2020 07:38; Act: 18.02.2020 10:45 Print

Arbres et fourmis bloquent la «gigafactory» de Tesla

La justice a suspendu le déboisement d'une vaste surface. L'usine géante du constructeur américain pourrait prendre du retard.

storybild

Les défenseurs de l'environnement s'inquiètent des impacts sur la faune et l'eau potable de la région.

Sur ce sujet
Une faute?

Le planning était très serré mais il pourrait devenir intenable. Le constructeur de voitures électriques Tesla ambitionnait de voir sortir de terre sa première «gigafactory» d'Europe, près de Berlin, en 2021. Mais la justice allemande y a mis un coup d'arrêt, dimanche, en ordonnant de cesser d'abattre des arbres après le recours d'une association.

Tesla avait pourtant reçu l'autorisation de défricher 92 hectares pour bâtir son usine géante sur une surface totale de près de 300 hectares, sans toutefois avoir encore reçu le permis de construire. Mais la justice a stoppé l'opération démarrée jeudi, car les arbres auraient pu tous être abattus en moins d'une semaine. Elle veut ainsi se donner le temps de statuer sur le recours de l'ONG.

«Bombes et chauves-souris»

L'entreprise américaine doit également déterrer de nombreuses colonies de fourmis à l'aide de «pelles et de petits excavateurs» pour les relocaliser plus loin, selon la Süddeutsche Zeitung. De plus, elle accrochera 400 nichoirs dans la région, car la déforestation privera un certain nombre d'oiseaux de leurs nids.

Enfin, une association écologiste a déclaré à la Berliner Zeitung qu'il faudrait «déplacer les chauves-souris pendant l'hibernation pour les déranger le moins possible». Et le mois dernier, sept bombes de la Seconde Guerre mondiale ont été désamorcées sur le site. La «giga­factory» représente un investissement de 4 milliards d'euros et doit créer 8 000 emplois.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nickname le 18.02.2020 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout cela pour la transition écologique, il faut raser les forêts pour construire des batteries pour les milliards de nouvelles voitures.

  • Phi le 18.02.2020 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest drôle que les Verts laisssent détruire la nature pour un Américain qui pollue d‘avantage , mais le fric est partout en première place .

  • julie le 18.02.2020 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça s appelle de l écolo business le nouveau prétexte pour faire plus de fric pour le 1%

Les derniers commentaires

  • C'est normal. le 18.02.2020 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Tout ce monde devient complètement irresponsable. On rase des forêts pour des voitures "vertes" ??????

  • gibot Jean Jacques le 18.02.2020 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout simplement un scandale

  • Peace & Care le 18.02.2020 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez-vous, non ce n'est pas Elon Musk, le patron de Tesla qui est fautif, n'y les parties verts, mais "vous" vous tous, puisque vous "accepter" en achetant des véhicules "Tesla" Green "Deal", donc vous "accepter" le deal, vous accepter le pacte qui vous lie au contrat d'achat avec Elon Musk qui vous exploite et les politiciens "green" qui vous lavent les neurones...comme votre endoctrinement est fautif, reste le cercle vertueux pour ceux qui savent vous exploiter...Si vous n'acheteriez pas de "Tesla" le marché répercuterait immédiatement en lui coupant les ressources financières, END

  • Quidam le 18.02.2020 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Même s'ils ont raison, ils auront plus vite fait de réaliser les souhaits des écologistes plutôt que d'attendre le jugement du juge. Donc...

  • la trois le 18.02.2020 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a pas besoin de voitures électriques. elles sont hyper polluantes à produire demandent des minerais rares et donc, continuellement, demande des ressources de la terre. elles tuent aussi: ces hommes femmes et enfants qui meurent tous les jours pour du cobalt dans des galeries minières..... acheter une voiture électrique c'est avoir aucune conscience écologique et humaine