Agrochimie

04 juin 2018 08:21; Act: 04.06.2018 14:29 Print

Bayer va supprimer la marque Monsanto

Le groupe allemand de pharmacie et d'agrochimie Bayer, a annoncé lundi qu'il allait supprimer la marque Monsanto, après l'acquisition du géant américain des OGM et des pesticides.

storybild

Le groupe allemand Bayer annonce la suppression de la marque Monsanto, spécialiste des OGM et des pesticides. (photo: AFP/John Thys)

Sur ce sujet

Le groupe de Leverkusen a par ailleurs précisé qu'il comptait boucler le 7 juin son rachat de Monsanto, valorisé à près de 63 milliards de dollars, ajoutant que toutes les autorisations nécessaires des régulateurs avaient été obtenues. «Bayer demeurera le nom de l'entreprise. Monsanto en tant que nom d'entreprise ne sera pas maintenu», indique un communiqué de Bayer publié lundi. Les marques des produits vendus par Monsanto vont en revanche subsister. Aucune justification n'est donnée par Bayer pour la suppression du nom Monsanto, alors que depuis l'annonce du projet de mariage avec l'américain à la mi-2016, les défenseurs de l'environnement ont fait pression sur les autorités en organisant des protestations et manifestations à travers le monde.

«Nous allons écouter ceux qui nous critiquent et travailler ensemble», mais «le progrès ne doit pas être stoppé en raison d'un renforcement des fronts idéologiques», a déclaré Werner Baumann, PDG de Bayer, dans un communiqué. L'acquisition de Monsanto, lancée en septembre 2016, est valorisée à près de 63 milliards de dollars (53,8 milliards d'euros) en se basant sur la valeur de l'endettement de la cible en février 2018. Les autorités de la concurrence aux États-Unis et en Europe ont déjà donné leur feu vert à l'opération tout en imposant d'importantes cessions d'activités au rival allemand BASF, pour une valeur de près de 9 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros).

L'ensemble agrochimie de Bayer va totaliser un chiffres d'affaires de près de 20 milliards d'euros, en tenant compte des cessions d'activités à BASF qui pèsent pour environ 2 milliards d'euros de ventes. Bayer a annoncé dimanche soir procéder à une augmentation de capital de 6 milliards d'euros pour l'aider à financer son achat, en émettant près de 75 millions de nouveaux titres au prix de 81 euros l'unité, la souscription devant avoir lieu entre le 6 et le 19 juin. Des emprunts obligataires pouvant aller jusqu'à 20 milliards d'euros vont par ailleurs boucler le montage financier. Le rapprochement entre Bayer et Monsanto avait été accueilli au départ avec réserve par les autorités de la concurrence, en raison de la position dominante qu'aura la nouvelle entité en matière de produits agricoles.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un coup d'éponge et... le 04.06.2018 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    ...hop, comment le méchant Monsanto va être blanchi et effacé et devenir le "gentil" Bayer.

  • torolkozo le 04.06.2018 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    La marque disparaît mais sous un autre nom les OGM et autres dangers pour l'humain continent à sévir !!!

  • Terry le 04.06.2018 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de Monsanto, faites un bon dodo... Voilà comment on résoud aujourd'hui les problèmes: on supprime la marque mais on conserve le produit!... ce serait à mourir de rire si ce n'était pas aussi dramatique!

Les derniers commentaires

  • Ant le 04.06.2018 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On nous prend vraiment pour des guiches

  • Alberto le 04.06.2018 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Bayer est associé aux médicaments pour soigner par contre Monsanto est associé aux désherbant, spesticides pour détruire... maintenant on ne sait plus qui est quoi !!!

  • Sarkostique le 04.06.2018 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    Monsanto n'est pas que sur nos terrains, notre alimentation et nos eaux, il est dans notre air et nos corps aussi...quand on parle du problème c'est trop tard...

  • Josée le 04.06.2018 14:30 Report dénoncer ce commentaire

    Bayer ou Monsanto, c'est la même chose.

  • Chimie dessus le 04.06.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    63 milliards de dollars, tout est dit. Bien il ne reste plus qu'à fermer Bayer maintenant...