Gros investissement

22 mai 2019 13:30; Act: 22.05.2019 13:42 Print

Berlin veut reconvertir ses régions minières

Une enveloppe de 40 milliards d'euros sera débloquée en Allemagne, par l'État et les régions, pour aider à la reconversion des zones touchées par l'abandon du charbon.

storybild

L'Allemagne tire encore un tiers de son électricité du charbon. (photo: AFP/Ina Fassbender)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement allemand prévoit de débloquer 40 milliards d'euros pour reconvertir les quatre régions où se concentrent mines et centrales à charbon, énergie très polluante que le pays entend abandonner d'ici 2038. Un projet de loi en ce sens adopté mercredi constitue le premier pas concret vers la sortie du charbon, chantier colossal destiné à accélérer le recul des émissions allemandes de gaz à effet de serre, pour l'heure beaucoup trop lent.

«Pour la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, nous organisons un tournant structurel avant qu'il ne survienne. Nous créons de nouveaux emplois avant que les anciens ne disparaissent», s'est félicité le ministre de l'Économie Peter Altmaier. Dans le détail, l'État fédéral compte allouer jusqu'à 26 milliards d'euros à une série de projets précis, et laisser les États-régions miniers utiliser 14 autres milliards d'euros à leur guise pour financer «des investissements significatifs».

Objectifs abandonnés

Dans un premier temps, il s'agit d'améliorer les infrastructures en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Brandebourg, Saxe et Saxe-Anhalt, les quatre États qui se partagent les trois grands bassins mêlant mines de lignite et centrales à charbon dans le pays. Outre de nouvelles lignes de chemin de fer et réseaux numériques, Berlin compte développer dans ces régions les institutions de recherche et les administrations publiques, afin d'attirer dans un deuxième temps les investisseurs privés.

Une fois ce plan d'aide adopté, le gouvernement devra également programmer la fermeture des mines de lignite et des centrales en activité, tâche qui s'annonce délicate et devrait s'accompagner de lourdes indemnités pour les sociétés exploitantes. Plus largement, Berlin planche sur une «loi climatique» attendue dans l'année, alors que le pays a déjà renoncé à ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre pour l'an prochain. Outre la montée en puissance des énergies renouvelables et l'abandon du charbon, qui représente un tiers de la consommation d'électricité, l'Allemagne doit améliorer l'isolation des bâtiments et réduire les émissions du secteur des transports.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • honte le 22.05.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    2038... cherchez l'erreur? c'est l'allemagne alors on peut se permettre de trainer. mais que faisons nous pour notre planete et notre climat?

Les derniers commentaires

  • honte le 22.05.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    2038... cherchez l'erreur? c'est l'allemagne alors on peut se permettre de trainer. mais que faisons nous pour notre planete et notre climat?