Covoiturage

07 août 2018 15:24; Act: 07.08.2018 15:52 Print

BlaBlaCar met la main sur son concurrent russe

La plateforme française de covoiturage BlaBlaCar a annoncé lundi l'acquisition du Russe BeepCar.

storybild

BlaBlaCar revendique 65 millions d'inscrits dans le monde.

Sur ce sujet

L'opération de BlaBlaCar s'accompagne d'un «partenariat marketing» avec le géant russe de l'internet Mail.Ru. «La Russie est un très gros marché» pour BlaBlaCar, qui y est implantée depuis 2014, a expliqué à l'AFP Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de l'entreprise française.

C'est «un de nos gros moteurs de croissance», et désormais le premier marché de BlaBlaCar en volume d'activité, a-t-il précisé. «Ils sont venus vers nous pour trouver un rapprochement, ce qui nous a amené à les racheter», a indiqué M. Brusson, qui estime que le coût -non communiqué- est «raisonnable».

BeepCar, service lancé en 2016 par le réseau social russe Mail.Ru sur le modèle de BlaBlaCar, «n'a pas si bien marché», a-t-il raconté. «Ça démontre que ce n'est pas si facile de créer une communauté de covoitureurs».

BlaBlaCar pour sa part «a réussi à garder (son) avantage sur le marché russe» avec «encore 85 à 90% de parts de marché» actuellement.

Le trafic BeepCar sera automatiquement redirigé vers BlaBlaCar à l'automne. La plateforme française va concrètement «promouvoir le covoiturage via les plateformes de Mail.Ru», tandis que le groupe russe va «se concentrer sur le développement de ses services de livraison de nourriture, de petites annonces, de commerce transfrontalier et de taxi», selon un communiqué.

(L'essentiel/nxp/ats)