Hydrocarbures

03 août 2021 09:00; Act: 03.08.2021 09:45 Print

BP dégage à son tour des milliards de profits

Le géant pétrolier britannique a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, dopé par la reprise des cours du brut depuis l'an dernier.

storybild

Selon le BP, la demande de pétrole devrait retrouver ses niveaux d'avant la pandémie dans le courant du second semestre de 2022. (photo: AFP/Glyn Kirk)

Une faute?

BP, qui a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, est le dernier en date à publier des résultats en forte amélioration, avec les milliards de dollars de bénéfices annoncés ces derniers jours par son concurrent Shell, le français TotalEnergies, ou encore les majors américaines ExxonMobil et Chevron.

BP avait essuyé une gigantesque perte nette de 16,8 milliards de dollars un an plus tôt, au plus fort de la crise sanitaire qui avait laminé la demande, rappelle-t-il, dans un communiqué. Les cours du brut sont nettement repartis de l'avant depuis un an, évoluant désormais autour de 70 dollars, contre entre 30 à 40 dollars au printemps 2020.

Ils bénéficient de la reprise mondiale à la faveur du redémarrage des grandes économies, ce qui soutient la demande. Dans le même temps, l'offre reste limitée par les efforts des pays de l'Opep et de ses partenaires de contrôler leur production.

Chiffre d'affaires doublé
BP estime que le marché pétrolier va continuer à se rééquilibrer, avec une baisse des stocks et une consommation d'hydrocarbures en hausse en 2021 grâce au déploiement de la vaccination et la levée des restrictions sanitaires. Selon le groupe, la demande de pétrole devrait retrouver ses niveaux d'avant la pandémie dans le courant du second semestre de 2022. Pour le gaz, ce devrait être le cas d'ici fin 2021, porté par les importations asiatiques.

BP a quasiment doublé son chiffre d'affaires au deuxième trimestre à 37,6 milliards de dollars. Sa production a quant à elle reculé de 11,3% à 3,2 millions de barils équivalent pétrole par jour (chiffres pour le premier semestre). Le groupe, qui avait engrangé 4,7 milliards de profits au premier trimestre, va profiter de ses résultats pour récompenser ses actionnaires.

(L'essentiel/AFP)