Banque centrale européenne

04 septembre 2019 08:41; Act: 04.09.2019 11:47 Print

Christine Lagarde sur le gril du Parlement

La future présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, passe son premier test public, mercredi, devant le Parlement européen.

Sur ce sujet
Une faute?

La future présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, novice de la politique monétaire au profil inédit, passe son premier test public, mercredi, devant le Parlement européen, dans une période économique troublée.

Les députés ont prévu d'entendre à partir de 8h30 GMT et pendant deux heures et demie l'actuelle directrice du Fonds monétaire international (FMI), alors que son mandat de huit ans à la tête de la BCE doit démarrer le 1er novembre. Si leur vote dans la soirée sera consultatif, sans pouvoir de blocage, les parlementaires devraient cuisiner la Française sur son parcours d'avocate d'affaires entrée en politique puis marquée par une série de crises financières depuis 2008.

Expérience à démontrer

Après avoir dirigé le cabinet américain Baker McKenzie jusqu'en 2005, elle a été nommée par Nicolas Sarkozy au ministère du Commerce extérieur puis des Finances jusqu'en 2011, avant de prendre les rênes du FMI, ces huit dernières années. Le tout sans avoir jamais œuvré au sein d'une banque centrale, à la différence de ses prédécesseurs et des principaux candidats évoqués pour ce poste.

Lors de l'audience du jour, la dirigeante devra donc «démontrer de manière convaincante qu'elle possède l'expertise monétaire nécessaire», souligne auprès de l'AFP, l'eurodéputé conservateur allemand Markus Ferber.

Lourd héritage

Son compatriote chez les Verts, Sven Giegold, dit lui avoir «de la sympathie» pour «le fait qu'une femme occupe cette position politique importante», déclare-t-il à l'AFP, même si les parlementaires doivent «rester critiques».

Âgée de 63 ans, la Française à la chevelure argentée aura la tâche difficile de succéder à l'Italien Mario Draghi, qui a marqué l'institut francfortois en forgeant quantité d'outils pour tour à tour sauvegarder la monnaie unique et soutenir l'économie de la région. Aussi, l'intention affichée par Mme Lagarde de «trouver le consensus» au sein du conseil des gouverneurs de l'institution sera vite mise à l'épreuve. Cette instance forte de vingt-cinq membres apparaît divisée sur l'attitude à tenir face à une économie au ralenti en zone euro.

Pour l'ancienne ministre française, dans un document remis jeudi dernier au Parlement, Mario Draghi a raison de vouloir maintenir un cap monétaire généreux, même si la BCE échoue depuis des années à atteindre son objectif d'inflation légèrement inférieur à 2%. Elle assure cependant vouloir veiller aux «implications» de la politique monétaire «pour le secteur bancaire», dont les taux bas plombent la rentabilité, et pour «la stabilité financière en général». Pas sûr que cela suffise à apaiser les critiques, venues notamment d'Allemagne, sur une politique monétaire jugée «excessivement généreuse», déplore auprès de l'AFP l'élue libérale allemande Nicola Beer.

(L'essentiel//afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Censuré, le vrai le 04.09.2019 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    On dirait un vieux parchemin...

  • Lora le 04.09.2019 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette femme est d’une intelligence rare.

Les derniers commentaires

  • Le Censuré, le vrai le 04.09.2019 14:13 Report dénoncer ce commentaire

    On dirait un vieux parchemin...

  • Lora le 04.09.2019 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette femme est d’une intelligence rare.