Boissons sportives

01 novembre 2021 13:59; Act: 01.11.2021 18:25 Print

Coca-​​Cola rachète le groupe BodyArmor

Le géant américain des sodas a déboursé 4,8 milliards d'euros pour s'emparer de la totalité du groupe de boissons sportives, dont il possédait déjà 15% des parts.

storybild

Coca-Cola possédait déjà 15% des parts de BodyArmor depuis 2018. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant américain des sodas Coca-Cola a confirmé lundi avoir déboursé 5,6 milliards de dollars (4,84 milliards d'euros) en espèces pour s'emparer de la totalité du groupe de boissons sportives BodyArmor, dont il possédait déjà 15% des parts depuis 2018.

«BodyArmor a été un excellent ajout à notre gamme de produits au cours des trois dernières années et l'entreprise a permis une innovation continue de nos produits d'hydratation et de santé et bien-être», a déclaré dans un communiqué Alfredo Rivera, le président des opérations de Coca-Cola en Amérique du Nord.

Cette opération représente le plus gros rachat d'entreprise jamais réalisé par Coca-Cola, dépassant l'acquisition de la chaîne de cafés Costa en 2018 pour environ 5 milliards de dollars. Il valorise le groupe à 6,6 milliards de dollars.

L'impact de Kobe Bryant

BodyArmor, dont le siège est à New York, va fonctionner comme une entité séparée au sein de Coca-Cola Amérique du Nord, qui continuera de distribuer ses produits aux États-Unis. Fondé il y a dix ans par Mike Repole et Lance Collins, BodyArmor a acquis une notoriété mondiale en 2013 quand Kobe Bryant, la star de l'équipe de basket des Los Angeles Lakers, décédé en 2020, en est devenu actionnaire.

La vedette de la NBA avait déboursé environ 6 millions de dollars pour une participation qui vaut aujourd'hui plusieurs centaines de millions de dollars.

Selon Coca-Cola, BodyArmor est actuellement la deuxième marque de boissons sportives la plus vendue en magasins avec des revenus de 1,4 milliard de dollars et une croissance de son chiffre d'affaires de 50% cette année. La première place de ce classement est occupée par Gatorade, une filiale du groupe PepsiCo.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le lorrain le 01.11.2021 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu'ils participent à un don de 6 milliard pour les pauvres , avec Elon Musk on serait déjà a 12 milliard de dollars pour la fin de la pauvreté dans le monde

  • Ngolo le 01.11.2021 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Évidemment il y a plein de synergies entre fabricants de m...

Les derniers commentaires

  • le lorrain le 01.11.2021 20:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    qu'ils participent à un don de 6 milliard pour les pauvres , avec Elon Musk on serait déjà a 12 milliard de dollars pour la fin de la pauvreté dans le monde

  • Ngolo le 01.11.2021 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Évidemment il y a plein de synergies entre fabricants de m...