Tendance

24 novembre 2021 08:24; Act: 24.11.2021 09:00 Print

Comme Messi, le foot se met aux cryptomonnaies

La cryptomonnaie, une pièce de plus dans la machine du foot? À l'image de Lionel Messi, les clubs européens investissent ce nouveau marché.

storybild

La superstar argentine a touché une partie de son premier salaire en «fan tokens» du Paris SG. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

La superstar argentine a touché une partie de son premier salaire en «fan tokens» du Paris SG, uniquement sur ce premier mois, pour une valeur d'environ un million d'euros, selon une source bancaire et une autre source proche du club.

Ce paiement unique est le fruit d'un partenariat avec l'entreprise Socios.com qui permet, depuis 2020, aux fans d'acheter ces jetons avec des chiliz, une cryptomonnaie moins connue que le bitcoin ou l'ethereum.

Grâce à ces «fan tokens», les supporters peuvent participer à la vie du club sans se rendre au stade, en votant pour choisir le design du rideau entre le couloir des vestiaires et la pelouse, ou la phrase inscrite à l'intérieur du brassard du capitaine par exemple.

L'entreprise a pris une autre ampleur depuis son partenariat entamé avec le PSG en 2018: elle a signé des contrats avec 56 clubs et près d'une centaine d'équipes dans divers sports, selon son président Alexandre Dreyfus, qui espère que le contrat de Messi «lance une mode».

«On espère que dans deux ans, pendant le mercato, un joueur dira: "Oui, je vais rejoindre cette équipe mais ce serait bien qu'elle me propose un million de dollars en fan tokens"», explique-t-il depuis son bureau à Malte.

Le président de Socios.com en convient, son entreprise a bénéficié de la crise économique qui a suivi la pandémie, lui permettant de multiplier les partenariats. «Certains clubs ont soudainement perdu 50, 70 voire 80% de leurs revenus et se sont dits: "Nous avons des fans partout dans le monde, qu'est-ce qu'on pourrait leur vendre ?"», poursuit Dreyfus, qui a aussi cofondé l'opérateur de paris sportifs et de poker Winamax.

Nouveaux sponsors

Une étude du cabinet KPMG montre que plus de quarante contrats de sponsoring maillot ont été signés dans les cinq grands championnats européens, depuis le début de la pandémie. Et les cryptomonnaies ont fait une percée remarquée.

Selon KPMG, l'Inter Milan a par exemple doublé le revenu lié à son principal sponsor maillot en délaissant le manufacturier Pirelli pour afficher Socios.com sur le torse de ses joueurs.

DigitalBits, autre acteur du secteur de la technologie «blockchain», a pris place sur le maillot de l'AS Rome, depuis juillet dernier, après avoir signé un contrat de trois ans (12,4 M EUR) avec le club italien.

L'essor du marché de la cryptomonnaie dans le football intervient alors que l'Espagne a interdit aux opérateurs de jeux d'argent de sponsoriser les clubs de foot, ce que le Royaume-Uni envisage de faire.

«Ce vide devra être rempli et les "fan tokens", ou quelque chose qui ne se définit pas comme des jeux d'argent mais qui en sont, devraient être les favoris», analyse Kieran Maguire, maître de conférences en finances du football à l'Université de Liverpool.

Produits spéculatifs

Mais certains s'inquiètent que des parieurs curieux s'embarquent dans ce marché sans trop le comprendre, alors même que la valeur des cryptomonnaies est très volatile.

Initialement vendu au prix de deux euros, le jeton numérique du PSG a atteint 42,49 euros le 9 août dernier, à la veille de la signature de Messi. Mercredi soir, son cours s'établissait à 17,82 euros, selon le site coinmarketcap.

«En définitive, ce sont des produits spéculatifs, tempère M. Maguire. Un ami me les a décrit comme des jeux d'argent avec un petit J.».

«Les clubs visent en fait les supporteurs "non traditionnels" en se demandant: est-ce qu'on peut faire de l'argent avec ces nouveaux fans?», commente M. Maguire. «Manchester United, par exemple, revendique 1,1 milliard de supporters et dégage environ 715 M EUR de chiffre d'affaires, ce qui équivaut à environ 60 centimes par fan, par an», un chiffre qui laisse entrevoir une grande marge de progression, estime-t-il.

Mais ces «deux générations différentes» de supporters ne sont pas incompatibles, selon M. Dreyfus, pour qui «elles ne voient simplement pas la même chose».

«Je plaisante souvent en disant que les clubs ne visent pas le gars qui a un tatouage et vit à deux pas du stade. Notre marché est davantage tourné vers les fans en ligne, partout dans le monde et qui, historiquement, consomment le sport différemment de vous et moi», conclut-il.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jesuismessi le 24.11.2021 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    Définition dico Cryptomonnaies: outil utilisé pour blanchir l'argent qui n'arrivent plus à nettoyer par le circuit standard donc au lieu de laisser leur cash dans un trou et pourrir ils sont mis en place les Cryptomonnaies. Tous les gouvernements sont au courant sauf qu'il est difficile d'en porter la preuve pour le moment car l'outil a bien été étudié et mis en place. La valeur d'un bien et bien déterminée par l'offre et la demande cependant ici on parle pour vous faire un exemple d'un Bitcoin à la valeur de 50'000-60'000 Euros mais qui peut l'acheter et qu'est-ce qu'ils feront avec?

  • Dorian le 25.11.2021 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les cryptos sont comme des actions d’une société. Ce n’est pas de la monnaie au sens où vous l’entendez. Ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas quelque chose que c’est nul. Vous utilisez votre téléphone portable pour payer…savez quelle technologie il y a derrière? Vraisemblablement pas vu les commentaires…

  • enfin ... disney kids ... le 24.11.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    besoin d autres lecons de compta ... le Messi (ah) ?

Les derniers commentaires

  • Le Lidl Token man le 25.11.2021 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Sinon il y a l'application Lidl aussi, vous connaissez? 10€de reduction pour les réguliers.

  • Dorian le 25.11.2021 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les cryptos sont comme des actions d’une société. Ce n’est pas de la monnaie au sens où vous l’entendez. Ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas quelque chose que c’est nul. Vous utilisez votre téléphone portable pour payer…savez quelle technologie il y a derrière? Vraisemblablement pas vu les commentaires…

    • @Dorian le 25.11.2021 12:06 Report dénoncer ce commentaire

      @Dorian. Toi, depuis que tu as coupé ta queue de cheval et qu'ING t'as recruté, tu penses être devenu le trader du siècle. Tôt ou tard, tu ressortiras tes livres de Latin...

  • Sun le 25.11.2021 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jesuismessi Voilà le cliché venant d’une personne ayant aucune connaissance et qui affirme que la crypto est pour blanchir l’argent… Félicitations à vous de contribuer à rendre le peuple idiot…

  • luicestmessimaisjesuisronaldo le 24.11.2021 18:55 Report dénoncer ce commentaire

    Il existe déjà 5000 cryptomonnaies, ça va s'arrêter à combien au juste ? Quel est l'intérêt ?

    • cavavenir le 25.11.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

      tout est dans le pseudo, mdr merci l'objectivité , j'espère voir bientot un article associant crypto et ronaldo,

  • veritis le 24.11.2021 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour blanchir l'argent il y a pas mieux