Légalisation

19 octobre 2018 09:37; Act: 19.10.2018 09:52 Print

Déjà une pénurie de cannabis au Canada

Les boutiques de cannabis au Canada ont déjà été prises d'assaut, mercredi, au premier jour de la légalisation historique de cette drogue douce, alors qu'un début de pénurie pointe.

storybild

La première journée de légalisation du cannabis, mercredi, a été saluée par des milliers d'amateurs qui ont patienté pendant des heures, de l'Atlantique au Pacifique, pour pouvoir acheter leur premier paquet de marijuana «légale». (photo: AFP/Alice Chiche)

Sur ce sujet

Comme René Sylvain, 63 ans, plusieurs consommateurs avaient déjà tenté leur chance, mercredi, mais n'avaient finalement pas pu accéder aux magasins de la Société québécoise du cannabis (SQDC) malgré plusieurs heures d'attente. «Je suis arrivé à 15h (mercredi), j'ai attendu cinq heures et à 21h ils ont fermé les portes, et le monde était en beau maudit (NDLR: en colère)», témoigne ce retraité interrogé devant la boutique de la rue Sainte-Catherine, balayée par un vent glacial. Mercredi soir, la police est intervenue pour disperser sans heurts les derniers clients n'ayant pu accéder à la succursale. «On est repartis, il y avait trop d'autos de police. Et ce matin je suis ici depuis une heure à peu près. Chacun son tour!», ajoute M. Sylvain.

Alexandre, 30 ans, a attendu pendant sept heures mercredi, mais les portes de la boutique se sont fermées alors qu'il restait une poignée de clients devant lui. «Ça a été l'enfer, il faisait froid mais on s'est amusés quand même, ça fumait des joints dans la foule et c'était le fun». Geneviève Després, 41 ans, est revenue pour la deuxième journée consécutive, après avoir acheté ses premiers grammes de cannabis, mercredi. «J'ai pris le plus léger et je l'ai testé hier soir et my god c'est de la bombe. C'était le plus léger et je me suis endormie à 2h du matin. J'avais déjà fumé dans ma jeunesse, mais là c'est légal!», raconte-t-elle.

Prévisions dépassées

Le Canada est devenu le deuxième pays au monde après l'Uruguay, et le premier pays du G20, à légaliser la possession et la consommation de cannabis récréatif. La première journée de légalisation du cannabis, mercredi, a été saluée par des milliers d'amateurs qui ont patienté pendant des heures, de l'Atlantique au Pacifique, pour pouvoir acheter leur premier paquet de marijuana «légale». En Ontario, province la plus peuplée du Canada, environ 38 000 commandes en ligne de cannabis avaient été passées en quelques heures mercredi, tandis qu'au Québec la SQDC a enregistré plus de 42 000 commandes en magasin et en ligne.

«Ce volume de commandes dépasse largement les prévisions de la SQDC», a indiqué le monopole public dans un communiqué en soulignant «qu'il était difficile d'anticiper le volume de ventes de façon précise, compte tenu de l'inexistence de données de marché d'un secteur qui, il y a 48 heures, était encore illégal». La Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, deux petites provinces de l'Est du Canada, ont enregistré des ventes mercredi totalisant respectivement 660 000 dollars canadiens (441 000 euros) et 152 000 dollars, selon des chiffres cités par la chaîne publique Radio-Canada.

Interdit en conduisant

Cet engouement a provoqué de premières ruptures de stocks dans certains magasins, et plusieurs produits n'étaient plus disponibles sur les sites Internet de plusieurs provinces. «Compte tenu de l'engouement créé par la légalisation du cannabis et la rareté des produits à l'échelle canadienne, la SQDC s'attend à d'importants défis d'approvisionnement à court terme pour les succursales», a aussi noté le monopole gouvernemental québécois. «Nous nous attendions à que certains produits s'écoulent rapidement», a reconnu Bill Blair, ancien chef de la police de Toronto et aujourd'hui «M. Légalisation» du gouvernement, sur la chaîne publique CBC.

Pour l'heure, les quelque 120 producteurs autorisés par le gouvernement canadien à produire du cannabis ne pourront combler que 30% à 60% de la demande, estimait la semaine dernière l'institut indépendant d'analyse économique C. D. Howe. Légalisation ou pas, les autorités canadiennes ont tenu à rappeler que conduire en fumant du cannabis restait illégal: la police de Winnipeg (centre) a posté sur Twitter une amende de 672 dollars (448 euros) pour consommation de marijuana au volant d'une voiture. Elle a été infligée à un automobiliste qui fumait un joint en conduisant sur une autoroute du Manitoba, quelques heures après l'entrée en vigueur de la nouvelle législation.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cocou le 19.10.2018 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut légaliser la ganja

  • Lucien le 19.10.2018 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Nous aussi on veut de la croissance verte!

  • Cris le 19.10.2018 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au moins il y aurait pas tout ses traficants si c’était légal

Les derniers commentaires

  • Over le 20.10.2018 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    On peut juste espèrer que les verts tiennent leurs engagements...première fois que je vote pour eux, ils ont promis la légalisation...ils ont eu plus de voix que normalement...

  • le Canadien le 20.10.2018 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah si. C est très « européen » comme façon de faire, sincèrement au Canada je connais personne qui mélange son « pot » avec du tabac

  • Georges le 20.10.2018 09:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Détendez vous, votre situation, comme celle d’autres personnes est atypique. Vous faites partie des rares fumeurs dont le corps gère les produits toxiques. Tous n’ont pas cette chance.

  • Georges le 20.10.2018 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le Canada a légalisé la possession et la consommation de cannabis récréatif, fabriqué et vendu au Canada. Le pays ne peut importer de produits d’autres pays car il sera, dans ce cas, sanctionné par les lois internationales interdisant ce type de trafic.

  • Ouvrez les yeux le 19.10.2018 23:08 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de considérer le cannabis comme une solution thérapeutique. Dans certaines pathologies, peut-être mais ça reste un produit brulé, inhalé, avec tous les goudrons qui se révèlent en fumant. Les effets nocifs ne sont pas encore connus et un jour on verra sur un paquet de cannabis 'Fumer peut tuer'. Toute cette propagande pro-cannabis va faire croire à nos enfants que c'est mieux que le tabac. Honte à ceux qui le pense !

    • De quoi tu parles le 20.10.2018 07:47 Report dénoncer ce commentaire

      Du goudron ? Pourquoi il y aurait du goudron ? C'est les fabricants de cigarettes qui rajoutent plein de choses. Moi je pense que c'est une bonne chose, comme tout il faut pas en abuser.

    • Alain le 20.10.2018 09:58 Report dénoncer ce commentaire

      Dans ce cas on parle du tabac qui est mis avec le cannabis pour le fumer ... vous n'aller pas commencer à fumer du cannabis pur ..... :)