Goldman Sachs

02 mars 2021 22:25; Act: 03.03.2021 08:39 Print

Départ en série de trois hauts responsables

La banque d'affaires Goldman Sachs fait face aux départs de plusieurs de ses employés-clés, selon l'agence «Bloomberg».

storybild

Trois employés-clés ont quitté la banque d'affaires. (photo: AFP/Richard A. Brooks)

Sur ce sujet
Une faute?

La banque d'affaires Goldman Sachs fait face aux départs de plusieurs de ses employés-clés, selon l'agence Bloomberg: sa directrice juridique, le responsable de ses activités dédiées aux particuliers et le coresponsable de la division de gestion d'actifs.

Karen Seymour, qui a aidé Goldman Sachs à solder les poursuites liées au scandale du fonds malaisien 1MDB, sera remplacée par Kathy Ruemmler, l'actuelle responsable des affaires réglementaires de la banque, affirme mercredi Bloomberg en citant des sources proches du dossier.

Aucun commentaire

Mme Seymour, qui en tant que procureure à New York avait mené l'affaire de délit d'initiés ayant conduit à une peine de prison en 2004 pour la femme d'affaires Martha Stewart, était entrée chez Goldman Sachs en janvier 2018. Contactée par l'AFP, la banque n'a pas souhaité faire de commentaires.

Autre départ éminent rapporté, dimanche, par Bloomberg: celui d'Omer Ismail chez Walmart. M. Ismail a largement participé à la création de la plateforme de prêts et de dépôts en ligne développée ces dernières années par Goldman Sachs pour attirer les particuliers et PME, Marcus.

Le coresponsable de la gestion d'actifs pour la banque d'affaires, Eric Lane, va lui partir pour la société d'investissements Tiger Global, selon Bloomberg. Il était entré chez Goldman Sachs il y a 25 ans. Ni Walmart ni Tiger n'ont répondu aux sollicitations de l'AFP.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ClearView le 03.03.2021 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont tout simplement aller se remplir les poches ailleurs, avec GS marqué sur leur CV.

  • red taz on le 02.03.2021 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    haha ils quitte le navire.. encore les mêmes quand 2008.

  • MKA le 02.03.2021 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La banque qui dirige le monde ou plutôt qui le met dedans.

Les derniers commentaires

  • ClearView le 03.03.2021 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ils vont tout simplement aller se remplir les poches ailleurs, avec GS marqué sur leur CV.

  • Ben-J le 03.03.2021 07:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vos commentaires sont des relents des années 30

  • red taz on le 02.03.2021 23:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    haha ils quitte le navire.. encore les mêmes quand 2008.

    • Grognon le 03.03.2021 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      Aïe l'orthographe/grammaire ! Ca pique les yeux... Ils quittent (c'est pluriel) et les mêmes qu'en 2008 (pas quand).

    • Miss Bescherelle le 03.03.2021 13:29 Report dénoncer ce commentaire

      @ Grognon, merci !

  • MKA le 02.03.2021 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La banque qui dirige le monde ou plutôt qui le met dedans.