Immobilier numérique

05 décembre 2021 13:31; Act: 05.12.2021 13:46 Print

Dépenser des millions pour des terrains virtuels

L'enthousiasme pour les univers parallèles pousse des investisseurs à miser gros sur l'immobilier numérique. Une entreprise a dépensé une somme record.

storybild

The Sandbox est une plateforme donnant accès à un monde virtuel où les participants peuvent discuter, jouer et même participer à des concerts. (photo: The Sandbox)

Sur ce sujet
Une faute?

Dépenser des millions pour des terrains virtuels peut sembler saugrenu, mais l'enthousiasme pour les univers parallèles pousse des investisseurs à miser gros sur l'immobilier numérique. Cette semaine, l'entreprise Republic Realm, basée à New York, a annoncé avoir dépensé la somme record de 4,3 millions de dollars (3,80 millions d'euros) pour l'achat d'un terrain sur The Sandbox, une plateforme donnant accès à un monde virtuel où les participants peuvent discuter, jouer et même participer à des concerts.

Sur le site concurrent Decentraland, la société canadienne Tokens.com, spécialisée dans les cryptomonnaies, avait déboursé 2,4 millions de dollars en novembre pour un achat immobilier. Quelques jours auparavant, la Barbade, un petit pays des Caraïbes, avait dit vouloir établir une ambassade dans le métavers, ce réseau d'espaces virtuels interconnectés, parfois décrit comme l'avenir d'Internet.

«On peut construire dessus, les louer ou les vendre»

L'intérêt pour le métavers (contraction de méta et univers) a grimpé en flèche depuis octobre après la décision de Facebook de faire de cette idée son nouveau projet d'entreprise, le groupe allant jusqu'à renommer sa maison mère «Meta». Ce tournant stratégique a «fait découvrir le terme à des millions de gens bien plus rapidement que j'aurais pu l'imaginer», reconnaît Cathy Hackl, consultante tech pour des entreprises souhaitant entrer dans le métavers.

Selon la base de données sur les cryptomonnaies Dapp, plus de 100 millions de dollars ont été dépensés lors de la semaine écoulée pour des achats immobiliers sur les quatre principaux sites du métavers que sont The Sandbox, Decentraland, CryptoVoxels et Somnium Space. Pour Mme Hackl, l'explosion du marché, qui fait interagir propriétaires, locataires et développeurs fonciers, n'est pas une surprise. «On essaye de traduire dans le monde virtuel ce qu'on sait faire avec les biens physiques», indique-t-elle à l'AFP.

S'il faudra du temps avant que ces sites ne soient de vrais métavers, permettant aux utilisateurs d'explorer des mondes parallèles via des casques de réalité virtuelle, les terrains numériques fonctionnent déjà comme des actifs financiers, à l'instar de biens fonciers, explique Mme Hackl. «On peut construire dessus, les louer ou les vendre», affirme-t-elle. Tokens.com a acquis une parcelle de choix sur Decentraland dans le quartier de Fashion Street que la plateforme veut transformer en destination pour les magasins virtuels des groupes de luxe.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tutifri le 05.12.2021 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour payer très cher, il suffit d'acheter au Luxembourg

  • Tome le 05.12.2021 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça s appelle du blanchiment.

  • Palamunitan le 05.12.2021 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils pourront prendre le Luxembourg comme plateforme…

Les derniers commentaires

  • SKYNET le 07.12.2021 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un petit effort graines de génies! Le jour où je pourrai décider à votre place, vous contrôler, puis vous anéantir est bientôt arrivé! Sarah Connor?

  • Lion le 07.12.2021 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    C'est déjà assez le bordel dans le réel, maintenant on a le monde virtuel avec les mêmes vices, voire pire. On va s'effondrer

  • Dorian le 07.12.2021 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le monde réel ne fait plus rêver…et l’être humain en a bien besoin. Les riches achètent maintenant dans ces univers parallèles mais c’est bien nous et nos enfants qui leur loueront un parcelle de bonheur dans quelques année. Ready Player One est passé hier à la télé…et on y sera bientôt.

  • Thierry le 06.12.2021 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    c'est souvent les mêmes personnes qui aiment ces univers virtuels et qui dénoncent le réchauffement climatique. C'est univers virtuels demandent des consommations électriques énormes, pollutions non assumées et inutiles.

  • Le Grinch le 06.12.2021 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle horreur... nous serons bientôt tous prisonniers de la Matrice, après s'être fait siphonner toutes nos économies...