Énergie

26 octobre 2020 10:42; Act: 26.10.2020 11:02 Print

Des pétroliers s'allient dans le stockage de CO2

BP, Royal Dutch Shell et Total veulent capter le CO2 dans les fumées, le transporter puis le stocker au fond de la mer du Nord. But: réduire la pollution du secteur industriel.

storybild

Les projets doivent voir le jour en 2026 et misent sur le captage de CO2 émis par les industries ainsi que sur l’utilisation de carburant, à partir d’hydrogène. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Plusieurs géants pétroliers comme BP, Royal Dutch Shell et Total ont annoncé, lundi, un partenariat pour mettre en place des infrastructures de transport et de stockage de CO2 en mer du Nord britannique, afin de réduire la pollution du secteur industriel.

Cette initiative, menée par BP, est portée également par le norvégien Equinor, l’italien Eni et le gestionnaire du réseau électrique britannique National Grid, selon un communiqué commun. Leur objectif est de participer à deux projets déjà lancés et visant à décarboner des régions industrielles dans le nord de l’Angleterre avec pour objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2030.

Ces projets, NZT (Net Zero Teesside) et ZCH (Zero Carbon Humber) doivent voir le jour en 2026 et misent sur le captage de CO2 émis par les industries ainsi que sur l’utilisation de carburant à partir d’hydrogène. Le captage vise à récupérer le CO2 dans les fumées, à le transporter puis le stocker dans le sous-sol, mais cette technique est coûteuse et encore peu développée.

Sites géologiques en mer du Nord

Les groupes pétroliers interviendraient eux dans l’acheminement du CO2 capturé vers des sites géologiques en mer du Nord, où il serait stocké. Ils précisent avoir fait une demande de financement auprès du gouvernement dans le cadre d’un fonds mis en place pour réduire les émissions de CO2 dans l’industrie.

«Le partenariat témoigne de la volonté du secteur de travailler ensemble dans le captage et le stockage de CO2 au Royaume-Uni pour décarboner l’économie locale et contribuer aux objectifs climatiques du Royaume-Uni», souligne Andy Lane, un responsable de BP.

Le secteur pétrolier et gazier au Royaume-Uni s’est engagé en juin à diviser par deux d’ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre liées à l’exploration et la production d’énergie fossile en mer. Il veut être neutre en émissions carbone d’ici 2050, comme l’a promis le gouvernement pour l’ensemble du pays.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • arhlala le 26.10.2020 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont pas sérieux.. je prends ma saleté et je la caches sous le paillasson... genre... ca ne représente aucun impact... pffff

  • Durdur le 26.10.2020 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est seulement un truc financier...

Les derniers commentaires

  • Durdur le 26.10.2020 16:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est seulement un truc financier...

  • arhlala le 26.10.2020 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont pas sérieux.. je prends ma saleté et je la caches sous le paillasson... genre... ca ne représente aucun impact... pffff