Moteurs diesel

12 mars 2018 07:37; Act: 12.03.2018 12:29 Print

Des VW ratent toujours les tests antipollution

Même après leur réparation suite au scandale sur les moteurs diesel, des voitures Volkswagen continuent d'échouer aux tests, affirme un organisme australien.

storybild

Volkswagen a été impliqué dans un scandale sur les émissions de CO2 concernant ses moteurs diesel. (photo: AFP/Karl-Josef Hildenbrand)

Sur ce sujet

Des véhicules Volkswagen rappelés et modifiés après le scandale des moteurs truqués consomment davantage de carburant et échouent aux contrôles antipollution, affirme dans une étude publiée lundi l'Association australienne de l'automobile (AAA). Fin 2015, le premier constructeur mondial avait été secoué par le scandale d'émissions polluantes sur les moteurs diesel, après avoir reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel d'un logiciel faussant le résultat des tests antipollution et dissimulant des émissions dépassant jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

Les véhicules en question avaient été rappelés, mais l'AAA affirme lundi que des tests qu'elle a commandés montraient que les voitures réparées ne respectaient pas en conditions réelles les régulations. «L'analyse des émissions montre que les véhicules Volkswagen affectés utilisent 14% de plus de diesel après le rappel, et ont des niveaux d'émissions nocives plus de 400% supérieurs à ce qui est observé lors de tests en laboratoires», indique l'AAA. Les émissions sont moins importantes qu'avant le rappel, mais demeurent supérieures aux limites autorisées en Australie, indique l'AAA qui a mené ces tests en partenariat avec la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Volkswagen a rejeté lundi la comparaison en affirmant que l'agence fédérale allemande de l'automobile KBA avait approuvé la mise à jour de son logiciel et que les véhicules rappelés «continuaient de satisfaire aux standards européens et australiens en termes d'émissions». L'AAA estime que les tests en conditions réelles, plutôt que ceux en laboratoire, devraient aider les autorités concernées à mettre en place les législations. Environ 42 000 véhicules en Australie, et plus de six millions dans le monde, ont été réparés selon Volkswagen.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • phil le 12.03.2018 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    comme toujours, Volkswagen se croit au dessus de tout et il y à toujours ces pro-allemand qui achètent croyant que plus c'est cher mieux c'est...

  • Léon le 12.03.2018 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’ai changé de marque.

  • Hofcat le 12.03.2018 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Je me suis toujours demandé quelle baguette magique avait été utilisée après la découverte pour rendre soudainement tous les véhicules conformes aux normes...

Les derniers commentaires

  • Hofcat le 13.03.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi le Luxembourg (parmi d'autres) n'a-t-il pas exigé de VW une idemnisation ou infligé une lourde amende à VW ???

  • Marc le 13.03.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chers enemis des voitures allemandes, ma femme vient d'acheter le tout nouveau Peugeot 5008 Diesel Blue.. helas en situation réelle il dépasse aussi les normes d'émission!

  • Toni le 13.03.2018 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait faire exactement les mêmes tests sur les nouveaux modèles que VW sortent alors si c'est aussi au-dessus des normes, bloquage et interdiction à la vente pour les modèles concernés. S'acharner sur les anciens modèles qui sont dans le scandale ne fait que punir encore plus les propriètaires de ces véhicules qui payent déjà les pots cassés.

    • Hofcat le 13.03.2018 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tous ceux qui respirent sont lésés! Seules les propriétés sont "indemnisées" financièrement...

  • red le 13.03.2018 05:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui chantage emploi et petite mise a jour qui pose des traquas au proprietaire de vw.

  • laurent le 12.03.2018 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La correction du logiciel truquée crée une panne moteur qui n'est pas prise en compte par VW le remboursement pur et simple aurait été de mise cela concerne le 1,6 tdi et si vous regardez les retours après modification du logiciel il y a des véhicules inutilisable par la suite...