États-Unis

19 juin 2018 12:29; Act: 19.06.2018 12:44 Print

Elon Musk accuse l'un des siens de sabotage

Selon le PDG de Tesla, l'un de ses employés aurait volé «d'importantes quantités de données».

storybild

L'un des employés d'Elon Musk est accusé de sabotage.

Sur ce sujet
Une faute?

Elon Musk a accusé un salarié d'avoir commis un «sabotage important et préjudiciable» aux opérations du groupe dans un courriel adressé lundi au personnel. Dans son courriel, le fondateur du constructeur automobile américain explique qu'un salarié a modifié le code du système d'exploitation de l'entreprise et a exporté «d'importantes quantités de données Tesla hautement sensibles vers des tiers inconnus».

«La portée de ses actions n'est pas encore nette, mais ce qu'il a admis jusqu'ici est plutôt mauvais», écrit Elon Musk sans préciser l'identité du salarié. «Sa motivation déclarée est qu'il voulait une promotion qu'il n'a pas reçue», ajoute-t-il. Le constructeur de voitures électriques cherche aussi à déterminer si le salarié en question «travaillait avec des organisations extérieures», peut-on lire dans le courriel.

Problèmes de production

«Comme vous le savez, il y a une longue liste d'organisations qui veulent que Tesla meure», écrit Musk, citant des vendeurs à découvert à Wall Street, les compagnies pétrolières et les concurrents du constructeur automobile. Gina Antonini, une porte-parole de Tesla, n'a pas souhaité s'exprimer.

Ces accusations de sabotage surviennent une semaine après l'annonce par le groupe de la suppression de milliers d'emplois, soit environ 9% de ses effectifs, afin de réduire les coûts et d'améliorer sa rentabilité. Le constructeur de la Silicon Valley peine depuis plusieurs mois à augmenter la production de la Model 3, son nouveau modèle sorti en septembre dernier et crucial pour sa rentabilité sur le long terme.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cl021fr le 19.06.2018 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grand sabotage est qu’il reste à la tête de Tesla!

  • Stéphane le 19.06.2018 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Que des jaloux, si je pouvais, j'en achèterai une.

  • gameover le 19.06.2018 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Tesla était avant-gardiste. Il y a quelques mois encore, ils pouvaient se permettre de vendre des véhicules avec un mauvais niveau de finition. Maintenant que les grands groupes commencent à rattraper le retard, ça sent la fin pour Tesla.

Les derniers commentaires

  • cl021fr le 19.06.2018 21:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Musk est un créateur mais pas un gestionnaire et un très mauvais CEO.

  • gameover le 19.06.2018 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Tesla était avant-gardiste. Il y a quelques mois encore, ils pouvaient se permettre de vendre des véhicules avec un mauvais niveau de finition. Maintenant que les grands groupes commencent à rattraper le retard, ça sent la fin pour Tesla.

  • Meuhoui le 19.06.2018 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    C'est sûr que quand on vire 4000 personnes, il y en a qui on vu le coup venir, et parmi celles-là qui l'on mauvaise. Donc bon, j'ai du mal à le plaindre, j'ai plutôt une pensée pour les salarié qui pensaient entrer dans une société d'avenir et qui se font virer alors qu'ils font le job... Et on a l'impression que c'est Tesla eux-même qui font les interrogatoire!!! J'aime pas trop ça, comme dirait l'autre ça sent le sapin...

  • cl021fr le 19.06.2018 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grand sabotage est qu’il reste à la tête de Tesla!

    • TESLA le 19.06.2018 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon ? A ce que je sache il a fait plein de choses bien ? Ou pas ? PayPal: c'est grâce à Musk, SpaceX : C'est grâce à Musk, Tesla : c'est grâce à Tesla (le courant alternatif etc.) mais aussi grâce à Elon Musk. Je comprends pas la critique envers lui

  • torolkozo le 19.06.2018 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Il y aurait selon lui une longue liste d'organisations qui veulent que Tesla meure mais sa société est en faillite virtuelle et lancer des accusations en refusant d'accepter ses responsabilités n'est pas très grâcieux !!!

    • LeTroll le 19.06.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      S'il y a des aveux, c'est qu'il y a bien eu crime. Tesla n'est pas (encore) en faillite, mais il y en a bien qui spéculent là-dessus... et qui ont bien déjà perdu beaucoup d'argent. Ceux-là auraient tout intérêt à faire chavirer Tesla. Je ne pense pas que Musk soit paranoide... du moins pas trop. Pour ce qui est de responsabilité, Musk assume.

    • Laveritevraie le 19.06.2018 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      de quelles informations factuelles avez vous connaissance pour vous positionner si fortement?

    • La vérité le 19.06.2018 14:57 Report dénoncer ce commentaire

      Information officielle Tesla (doc financier produit par Tesla) : 1er trimestre 2018, Tesla a généré 3,4 milliards de dollars (+ 26 % par rapport à Q1 2017). Mais cela n’a pas suffi pour dégager un bénéfice et le constructeur a perdu 785 millions de dollars (contre 400 millions durant Q1 2017). Conclusion : Tesla est déjà en faillite. Question : jusqu'où seront prêt à aller les investisseurs pour alimenter ce puits sans fond? De la réponse dépend la disparition, ou non, à terme de Tesla.

    • LeTroll le 19.06.2018 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      @La vérité: oui, Tesla dépense de l'argent, en investissant dans les chaines de production - de quoi générer des bénéfices dans le futur. C'est une procédure parfaitement normale, soutenue par les investisseurs. Musk sait parfaitement que ce puits a un fond. Et non, il n'y a pas faillite tant qu'il n'y a pas de procédure correspondante.