Aviation

11 juillet 2020 11:33; Act: 11.07.2020 11:36 Print

Emirates prévoyait «l'une de ses meilleures années»

La compagnie prévoit de supprimer 9 000 emplois, soit 15% de ses effectifs. Alors qu’avant la crise, elle avait annoncé une hausse exceptionnelle de 21% de ses bénéfices annuels.

storybild

Avant la crise, la compagnie aérienne employait quelque 60’000 personnes, dont 4’300 pilotes. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La compagnie Emirates, touchée de plein fouet par la pandémie, a réduit de 10% ses effectifs en raison ses effectifs depuis mi-mars. Mais les suppressions d'emplois pourraient atteindre 15%, soit 9 000 postes, a indiqué son PDG dans une déclaration publiée samedi. La plus grande compagnie du Moyen-Orient, qui exploite une flotte de 270 gros-porteurs, a interrompu ses activités fin mars en raison de la pandémie.

Elle a repris deux semaines plus tard une activité réduite et prévoit de desservir 58 villes d'ici la mi-août, contre 157 avant la crise sanitaire. Son PDG, Tim clark, avait précédemment estimé qu'il faudrait jusqu'à quatre ans pour que les opérations reviennent à un «certain degré de normalité». Jusqu'ici, Emirates n'a pas communiqué de chiffres sur les suppressions d'emplois dont les dernières ont eu la semaine dernière.

84 milliards de dollars de pertes dans le monde

Avant la crise, la compagnie employait quelque 60 000 personnes, parmi lesquelles 4 300 pilotes et près de 22 000 membres d'équipage de cabine, selon son rapport annuel.

Dans une interview à la BBC diffusée samedi, M. Clark a indiqué que sa compagnie avait déjà réduit de 10% son personnel. «Nous devrons probablement en licencier un peu plus, probablement jusqu'à 15%», a-t-il ajouté.

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a indiqué que les pertes combinées des compagnies aériennes pourraient atteindre plus de 84 milliards de dollars cette année, la plus importante de l'histoire du secteur.

M. Clark a déclaré dans l'interview que sa compagnie n'était «pas aussi mal en point que les autres» et que la crise avait frappé Emirates au moment où elle «se dirigeait vers l'une des meilleures années de notre histoire». Avant la crise, la compagnie basée à Dubaï avait annoncé une hausse exceptionnelle de 21% de ses bénéfices annuels en mars.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dede le 11.07.2020 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui bien c est les mêmes problèmes pour les autres compagnies à la différence qu elles ont pas les finances ni les appuis de Émirats, certaines fermes la boutique

  • AFC le 11.07.2020 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est pas grave ils ont le pétrole !!

  • lavi koi le 12.07.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    oui, mais la bas, comme ici d'ailleurs, les prévisions d'économie sont faites par de " très grands et respectables " spécialistes auto-proclamés

Les derniers commentaires

  • le canard enchaîné le 12.07.2020 21:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien fait pour eux

  • borko le 12.07.2020 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ai failli avoir une petite larme, mais en fait non

  • lavi koi le 12.07.2020 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    oui, mais la bas, comme ici d'ailleurs, les prévisions d'économie sont faites par de " très grands et respectables " spécialistes auto-proclamés

  • ... le 12.07.2020 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en même temps ils ne remboursent aucun billet d'avion, ça ne m'étonne pas qu'ils font profit.

  • Red Sea le 11.07.2020 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    MDR merci pour votre humour @ On est 2!