Industrie de pointe

27 juin 2013 14:45; Act: 27.06.2013 16:49 Print

Euro-​​Composites investit 40 millions d’euros

ECHTERNACH - Le groupe spécialisé dans la fabrication de matériaux composites, à haute valeur ajoutée, a signé une convention avec le ministère de l’Économie ce jeudi, autour d’un bel investissement.

storybild

Euro-Composites fabrique des pièces en matériaux composites majoritairement à destination du secteur de l’aéronautique. (photo: dr)

Une faute?

Le groupe Euro-Composites a signé ce jeudi matin une convention avec le ministère de l’Économie, qui porte sur un investissement de 40 millions d’euros sur trois ans. L’État apporte sa contribution à hauteur de 10% de la somme. «L’industrie a un avenir qui passe par le high-tech et la haute valeur ajoutée », a justifié le ministre de l’Économie, Étienne Schneider.

Euro-Composites, dont le siège social, le centre de recherche et développement et le site principal de production se trouvent sur la zone industrielle d’Echternach, fabrique des pièces en matériaux composites majoritairement à destination du secteur de l’aéronautique. C’est notamment pour répondre aux commandes enregistrées par les avionneurs Airbus et Boeing que le fabricant de matériaux composites agrandit sa capacité de production. «Les projets A 350 et Dreamliner viennent de débuter et vont progressivement augmenter. Il faudra assurer la cadence. Nous avons aussi de gros contrats pour les appareils de défense Eurofighter et Joint Strike Fighter», indique Guy Speicher, directeur des ventes pour la partie aviation – qui représente 80% d’un chiffre d’affaires de 106 500 000 d’euros.

L’entreprise fournit des produits finis bien spécifiques à partir de panneaux en «nids d’abeille», comme des revêtements de réacteurs, des pièces pour trappes d’atterrissage, ou encore des conteneurs de repos pour l’équipage et des cuisines de bords. Un travail qui requiert une haute-technicité. L’activité pour le secteur spatial va également profiter de ce développement. Euro-composites fournit également l’industrie ferroviaire, la construction navale, l’industrie du sport, le secteur médical, etc. Une soixantaine de salariés supplémentaires vont progressivement intégrer l’entreprise. Ils rejoindront les 650 employés déjà présents sur le site luxembourgeois. Euro-Composites détient également deux autres sites de production, à Culpeper (États-Unis) et Bitburg (Allemagne) pour 743 collaborateurs au total.

(Mathieu Vacon/L'essentiel Online)